Et si le bien-être commençait à la maison ?

photo salon fengshui

Tout le monde n’a pas la même définition d’une maison harmonieuse. Peut être que pour certains cela consiste en le simple fait de voir un décor chaleureux avec des bougies… Pour d’autres, d’entendre une musique douce… Certains aimeront  ressentir  la chaleur d’un feu-ouvert. D’autres seront plus sensible à un parfum d’ambiance ou à ce qui mijote dans la cuisine…

Par Catherine Peeters

Chacun a des attentes différentes par rapport à son intérieur et bien sûr, en fonction de l’utilité de la pièce. On ne va pas agencer de la même façon un bureau ou une chambre d’enfant,  comme idéalement on ne va pas mélanger les accessoires de travail à ceux de la vie intime. Parce que ce « chez-soi » précisément influe sur notre santé, nos émotions, nos humeurs….c’est le point de départ de chaque matin, et chaque jour qui commence bien est un cadeau !

Pensez à un endroit où vous vous sentez bien …. Qu’avait-il de particulier ce lieu ? Et chez vous ? Est-ce que vous retrouvez cette sensation ?

Qui regarde encore vraiment son intérieur ?

Pourtant, c’est très important parce qu’inconsciemment nous sommes reliés comme par un petit fil invisible à tous les objets qui nous entourent. C’est l’ensemble des choses qui va faire que vous serez dans un espace cocooning, empreint de douceur ou au contraire comme sur un chantier, où il y a toujours à faire, est-ce une maison-dortoir où finalement on vient juste dormir, où les enfants sont toujours agités……

Est-ce que vous êtes content de rentrer à la maison ?

Quand vous arrivez dans votre rue et que vous apercevez votre maison, qu’est ce que vous pensez, est-ce que vous en êtes fier, est-ce que c’est mignon ou peut être… qu’on ne la voit même pas parce qu’elle est envahie de végétation…

Et à l’intérieur ?

photo bien-être maison

Voyez un peu, tous ces vêtements que l’on va forcément remettre un jour, tous ces cadeaux qui nous encombrent mais dont on n’ose pas à se débarrasser pour les « qu’est ce qu’on va penser »…toutes ces babioles inutiles qu’on utilise jamais d’ailleurs, toutes ces choses  à connotations négatives comme les pots pourri, les fleurs séchées, les armes, les cages d’oiseaux, les animaux empaillés, les statues aux bras cassés….etc.

Les objets ne sont pas innocents, ils ont une histoire, une fonction et ils peuvent avoir un impact négatif.  Ca peut être intéressant de faire le lien avec ce que l’on trouve chez soi et ce que l’on vit dans la vie…. Par exemple : si vous collectionnez les masques, à votre avis, qu’elle est la symbolique qui en est liée… n’y aurait t’il pas de la fausseté autour de vous, et cette collection de montre… Manqueriez-vous de précision dans l’organisation de votre vie ? Intéressant, non ?

Je regarde toujours l’état, la matière, la symbolique, la couleur, même l’encadrement jusqu’à la provenance, des objets achetés. Dès leur création, leur histoire commence.

Quand je fais une expertise feng shui, je vais carrément proscrire certaines œuvres, je pense aux scènes de bataille, l’agressivité, la mort, les armes, la tristesse, la solitude, les paysages désertiques, les ruines, les formes abstraites blessantes….L’influence de la couleur est aussi à prendre en considération. Guidez vos choix en fonction de vos besoins émotionnels et de la zone en question.

Une maison, vous l’avez compris reflète la personnalité de ses habitants. Faites donc le tour de votre décoration et prenez conscience de son effet miroir !

Il y a des maisons de passage, de transition, de famille… et chacune nous accompagne un moment dans la vie. Alors quel que soit le passage où vous en êtes ; ne croyez-vous pas que ça vaut la peine de vous entourer de bonnes choses en utilisant tout le potentiel de l’endroit où vous êtes aujourd’hui pour qu’il soit porteur et positif pour vous ?

Vous avez envie d’en savoir plus? Elle nous en parle demain (12/10) en direct de l’émission « Santé, bien-être au naturel » de 16h à 18h sur Pacifique Fm
Envie de planifier une séance de Feng Shui personnalisée ? www.catherinepeeters.com

Vous avez aimé cet article? Alors vous aimerez Faire le grand tri pour se réapproprier sa maison, … et sa vie !