L’art d’apprivoiser le temps : Les innovations anti-âge

photo femme anti-âge

La médecine esthétique ne cesse d’évoluer, de se spécialiser et de s’imposer comme une routine beauté pour de plus en plus de femmes. Des peelings au laser, des injections aux fils tenseurs en passant par les soins cosmétiques. Les innovations anti-âge ne manquent pas et dévoilent de nouveaux codes.

Le Docteur Françoise Guiot, dermatologue à Grez-Doiceau, nous explique les nouvelles tendances en médecine esthétique.

Une demande de toujours plus de naturel…

« Aujourd’hui, une personne de 70 ans ressemble à un quinquagénaire d’il y a 30 ans, affirme Françoise Guiot. De nombreuses rides peuvent aujourd’hui être contrées à l’aide d’injections de toxine botulinique ou en les comblant. Nous voyons davantage de trentenaires qui commencent à utiliser ces techniques dans nos consultations ». Les actes de médecine esthétiques sont progressivement entrés dans les mœurs des populations occidentales pour constituer actuellement un véritable phénomène de société, et ce pour plusieurs raisons : d’abord, les progrès de la médecine dans tous les domaines permettent aujourd’hui de traiter un éventail de demandes esthétiques de manière efficace dans de bonnes conditions de sécurité. Ensuite, les caractéristiques sociologiques des populations occidentales se sont transformées avec l’apparition au cours de la deuxième moitié du 20e siècle d’une certaine revendication qualitative au bien être, même esthétique, et enfin et peut-être surtout, la mondialisation de la publicité et l’explosion des techniques de communication exercent une pression continue sur la population par médias interposés. Internet et les nouvelles technologies démultiplient encore ce phénomène.

« Les gestes esthétiques ont ainsi, au fil des ans, évolué. Rester naturelle sans avoir l’air d’être refaite serait la nouvelle tendance de la médecine et de la chirurgie esthétique. La ‘french aesthetic touch’ est devenue la norme. Plus douce, plus naturelle, elle s’impose de plus en plus. Le naturel est un savoir-faire qu’il faut faire savoir. Il est bien plus compliqué de réaliser un visage naturel que d’obtenir des traits standards. Un beau lifting ou des injections bien faites ne doivent pas se voir. C’est aussi une demande de discrétion pour la majorité des patientes ».

« Une tendance vers le minimal invasif s’inscrit comme l’une des évolutions profondes de la médecine esthétique. »

Incontournable botox !

« Le botox connaît un essor considérable (les injections de botox ont augmenté en 15 ans de… 750 %) tant par la qualité de ses résultats que par son innocuité, souligne le Dr Guiot. Il permet de lisser les rides d’expression du haut du visage. Il a une action préventive en évitant l’apparition de nouvelles rides. Moins connu, il peut être utilisé pour diminuer la transpiration ou encore les capitons du menton ». Ces injections sont aujourd’hui les produits de première intention dans le rajeunissement du visage. « En fonction de la marque du produit injecté, la dose et l’effet de ces produits ne sont pas identiques et donc non interchangeables. Et plus important, tous ces produits n’apporteront tous leurs bénéfices esthétiques que dans des mains bien formées et expérimentées. Il faut pouvoir offrir à la femme une approche progressive et personnalisée dans le rajeunissement du visage. Avant toute injection, une analyse complète du visage s’impose ».