déménager à la retraite

Déménager à la retraite : bonne ou mauvaise idée ?

Cela fait longtemps que vous caressez le rêve de déménager à la retraite dans l’endroit de vos rêves ? Tout ce qu’il faut prendre en compte avant de franchir le pas…

3 bons conseils :

  • Evitez de déménager au cours de la 1ére année de la retraite

A moins que votre projet de déménagement ait été mûri et planifié de longue date, il vaut mieux attendre un an ou deux avant de faire le pas. La période de transition à la retraite dure en moyenne deux ans. C’est une période pendant laquelle le jeune retraité doit construire ses nouveaux repères. Au cours de cette étape, il est conseillé de ne pas s’engager dans des activités chronophages et auxquelles il serait difficile de se soustraire. Déménager au cours de cette phase, c’est mettre à mal un des derniers repères qui restent, c’est aussi accroître son stress.

Marie-Paule Dessaint dresse une liste de points d’attention avant de faire le pas.

  1.  Redéfinir ou reconstruire son identité. Qui êtes-vous ? Quelles sont vos valeurs ? Vos besoins ? Vos rêves ?
  2. Consolider le couple. Quelles activités comptez-vous vivre à deux, seul ? Est-ce que votre nouvel environnement vous permettra de vivre cette vie ?
  3. Posez-vous la question : pourquoi vous déménagez ?
  4. Quels sont les avantages de votre vie actuelle ? Que souhaitez-vous quitter ?

Si une de vos motivations est de vous rapprocher de vos petits-enfants et/ou de vos parents. Projetez-vous dans l’avenir.  Dans 10 ans, vos petits-enfants auront-ils encore besoin de vous ? Ne souhaiterez-vous pas être en contact avec d’autres générations ? Et vos parents, s’ils sont en perte d’autonomie, serez-vous capable d’assumer seul ?

Pourquoi ne pas plutôt aménager votre domicile ?

Rester dans sa « maison-racine » est souvent la meilleure solution. Le quartier et tous ses composants sont devenus le territoire et sont autant de madeleines de Proust. S’il s’avère que  rester est la meilleure solution ; il existe toujours des possibilités d’aménagement qui rendront votre domicile encore plus agréable et cosy. Tant que vous êtes dans les aménagements, pensez aussi à vos vieux jours. Le site bienvivrechezsoi.be de la Région Wallonne est une mine d’informations en la matière.

Si les aménagements sont conséquents, il est conseillé de ne pas les réaliser la première année. Tout comme pour un déménagement, ce projet (surtout si vous réalisez les travaux vous-même) risque de retarder le moment de reconstruire votre nouvelle vie. Vous risquez de vous couper de vos relations et voir votre réseau social s’effriter plus rapidement. N’oubliez pas qu’en matière d’invitation, c’est souvent aux retraités à prendre les devants au début. Une autre bonne raison de ne pas effectuer de travaux en début de retraite, est simplement financière.

Déménagement ou pas, prévoyez certains aménagements

Quand la retraite sonne, déménagement ou pas, c’est pour le couple les grandes retrouvailles après des années d’allées et venues rythmées par le travail. Il est vivement conseillé  de procéder à certains (petits) aménagements. Chacun devra disposer de son propre territoire ; d’une pièce à soi qu’il peut fermer à double tour. Si la maison est trop petite, un fauteuil dans le coin du salon près de la bibliothèque fera aussi l’affaire.Beaucoup de retraités caressent l’idée de déménager. Vous avez découvert dans ces quelques lignes que cette décision dans le cadre de la retraite doit s’accompagner d’une réflexion sur soi, d’un travail au niveau du couple. Le bonheur réside souvent dans l’aménagement de son domicile, et c’est d’ailleurs la solution qu’adopte une majorité de retraités.

www.sequoiaways.be

Cet article vous a plu ? Vous aimerez également « Comment bien vivre les deux premières années de sa retraite ? »