site de rencontre 50 ans

Les sites de rencontre : une opportunité pour les plus de 50 ans

On pourrait penser que c’est un sujet tabou, surtout une fois passé un certain âge… Au contraire ! On trouve l’amour à tout âge et il s’avère que les jeunes sexas sont bien plus actifs qu’on ne le pense sur les sites de rencontre…

Rencontrer son âme sœur peut être la quête de toute une vie. Alors pourquoi ne pas profiter des nouvelles technologies et par extension, des applications de rencontre pour bénéficier d’un petit coup de pouce ?

Une fois inscrites sur un site de rencontre, certaines personnes préfèrent attendre quelque temps avant de rencontrer la personne « en vrai », que ce soit par peur ou par gêne. Chez les plus de 50 ans, c’est tout sauf le cas ! En effet, si un profil leur plaît, ils n’hésitent pas à proposer un rendez-vous quasi instantanément. « À l’âge de 60 ans, 36,1% indiquent qu’ils souhaitent rencontrer la personne dès que le profil leur convenait. 20,1% de cette tranche d’âge attend tout de même quelques semaines » explique le CEO d’une application de rencontres.

Qu’est-ce qui explique cette différence entre les générations ? Tout d’abord, il y a cette envie de voir si le partenaire nous plaît réellement : physiquement, sa façon de se comporter, sa voix… et surtout ne pas rester derrière un écran et « perdre son temps ». Ensuite, les sexagénaires sont plus ouverts et bien plus directs. En effet, si cela ne fonctionne pas avec la personne, ils ne voient pas d’inconvénient à devenir amis. Ils recherchent aussi bien une relation amoureuse que de l’amitié. Quant à leurs petits défauts, ils n’hésitent en général pas à les énoncer directement. Ils suivent la philosophie d’aller droit au but : plus de temps à perdre, le grand amour, c’est pour tout de suite ! De plus, avec l’expérience, on sait généralement ce qu’on cherche chez un partenaire et cela rend les choses plus faciles.

Maria, 59 ans, témoigne : « On vit ensemble depuis un an. Après plusieurs mois passés à se parler sur Skype, nous avons fini par nous rencontrer malgré les 200 km qui nous séparaient. J’étais veuve depuis 4 ans, on s’entendait bien alors j’ai décidé de quitter mon appartement et de m’installer chez lui».

Une histoire parmi tant d’autres qui permet de donner l’envie de sauter le pas ! Vous savez ce qu’il vous reste à faire…