photo personne pratiquant le polyamour

Pour ou contre le polyamour ?

Partager une relation amoureuse avec plusieurs personnes simultanément voilà ce qui se cache derrière les termes en vogue tels que polyamour, amours plurielles ou lutinage… Une autre façon de choisir de mener sa vie amoureuse et sexuelle.

Amour un jour, Amour Toujours, Polyamour…

Quand on parle de polyamour, il n’est pas question d’échangisme ou de libertinage mais bien d’un mode de vie selon lequel la monogamie n’est ni sexuelle ni amoureuse. L’idée est qu’au sein du « couple primaire »,  chacun a le droit d’avoir d’autres relations amoureuses qu’elles soient éphémères ou durables.

Il est important de souligner que, de manière générale, les personnes pratiquant le polyamour prônent ce mode de vie comme une alternative au modèle traditionnel et non comme un modèle auquel tout le monde devrait adhérer. Au centre des valeurs des polyamoureux, on trouve l’honnêteté, la franchise, le respect de soi et d’autrui, la sécurité, la confiance, l’ouverture d’esprit, l’égalité des sexes,… Cependant, ce modèle n’est pas toujours aisé à respecter. En effet, la jalousie et la mésestime de soi sont parfois des obstacles redoutables. La liberté offerte par ce nouveau modèle du couple n’est pas toujours facile à accepter.

Qui sont les polyamoureux?

Il est extrêmement difficile de dresser un portrait type de la personne polyamoureuse. La communauté est composée d’hommes et de femmes d’âge, de niveau social, d’éducation très différents. Cependant, selon Magali Crest-Calisto, psychologue et sexologue, la question du polyamour est plus souvent posée par les hommes : « Je t’aime profondément, mais si j’aimais aussi quelqu’un d’autre est-ce que tu l’accepterais ? ». Or, dans notre culture judéo-chrétienne, il est encore très difficile pour la plupart des hommes et des femmes d’envisager que le partenaire puisse vivre une relation extra-conjugale. Pourtant, les polyamoureux qui font le choix de ce mode de vie en semblent très satisfaits, peut-être parce qu’ils envisagent l’amour dans une dimension plus globale et moins possessive.

Pour aller plus loin : Le guide des amours plurielles de Françoise Simpère

Un article écrit pour l’Académie des Arts de l’Amour (www.aaah.be )
par Céline Janssens, psychologue et sexologue – www.celinejanssens.com

 Cet article vous a plu? Alors vous aimerez « Quel est le secret pour faire durer l’amour ?«