Ardèche

Séjour épicurien en Ardèche

À la découverte de l’Ardèche, en quelques caves et bonnes tables, du Chatus au Cornas. Toutes les bonnes adresses se trouvent ici.

 

Pour moi, l’Ardèche, c’était avant tout, il y a très longtemps de cela, un feuilleton télé. Le fameux Ardéchois Cœur Fidèle, Toussaint Rouveyre, les Compagnons du Tour de France. Bien sûr, en grandissant, j’ai entendu parler de Vallon-Pont-d’Arc, des vins de la région et de quelques spécialités fromagères. Prêt à partir à la découverte d’une région riche en saveurs.

Le TGV, au départ de Bruxelles, nous pose en gare de Valence quatre heures après avoir quitté Bruxelles-Midi. Et déjà, ça fleure bon le dépaysement. C’est que le vent sent différemment, la lumière brille plus intensément, on est déjà dans le Sud. En quelques kilomètres nous traversons le Rhône et l’Ardèche s’ouvre doucement.

Voilà une zone de la France que nous, les Belges, connaissons bien et mal à la fois. Pas de gare de passagers, pas d’aéroport et pas d’autoroute, vous aurez compris que personne ne va en Ardèche par hasard. Et c’est une bonne nouvelle ! Une fois que vos yeux se seront habitués à l’ampleur des paysages, vous serez forcément tombé en amour des pierres, des garrigues, des vallonnements, des failles, des vallées escarpées, des rivières sauvageonnes et des gens. Quelques bonnes adresses à découvrir, pourquoi pas, cet été.

Domaine Saladin

Les sœurs Saladins ont repris depuis quelques années le domaine familial. Les vins qu’elles produisent sont à la fois fins et puissants, les cuvées étonnantes. Ce sont des vins de caractère, épicés. Ajoutez-y une belle rencontre : des femmes qui ont les pieds sur terre et font des crus qui leur ressemblent. Un point de chute assurément.

Domaine Saladin, Chemin de Coulet, 07700 St Marcel d’Ardèche, T. +33 (0)4 75 04 63 20, www.domaine-saladin.com

Raphaël Pommier

Un accueil à la propriété, au bord de la piscine, avec une vue magnifique sur des kilomètres à la ronde, assurément, c’est l’une des plus belles localisations de la région. La propriétaire est américaine et son mari, tellement local, qu’il est la septième génération à vivre et exploiter un domaine vinicole à cet endroit. La marmaille joyeuse éclabousse la fin de journée de ses rires entre quelques verres de vin de la maison et des fromages de chèvre. Ma chambre est toute simple, avec une magnifique salle de bains dans le prolongement du couchage. C’est moderne dans un environnement rustique. Bref, c’est reposant.

Raphaël Pommier, Notre Dame de Cousignac, Quartier Cousignac, 07700 Bourg St Andéol, T. +33 (0)4 75 54 61 41, www.ndcousignacvillegiature.fr

La Cigale et la Fourchette

Une auberge de village, dans un hameau perdu. Une tonnelle, des lumignons donnent des allures d’été à l’endroit, mais nous mangeons à l’intérieur. Ici, pas de chipotage, pas de grandes démonstrations culinaires « inspirées ». On est dans le local et le très savoureux. Le gâteau de foie de volaille à la sauce aux cèpes est digne d’un restaurant étoilé, tout comme le mille-feuille glacé aux marrons. Le jeune chef est tout en passion et, comble de bonheur, l’addition est réellement abordable, voire très abordable. D’ailleurs, le lieu semble être un point de rendez-vous secret dont les adeptes se refilent l’adresse comme des initiés d’une même secte amoureuse de ses papilles. Ne manquez pas de goûter aux liqueurs locales, c’est magnifique !

ardèche

La Cigale et la Fourchette, Place du Village, 07220 Larnas, T. +33 (0)6 33 61 86 24, www.lacigaleetlafourchette.com