Le charme du modernisme brésilien

photo paysage

A Rio, les hôtels ne se résument heureusement pas aux usines à touristes qui étranglent le littoral carioca. Des boutiques-hôtels voient également le jour. A l’image de Chez Georges, où le charme brésilien ne pourra que vous séduire.

Par Pierre-Benoit Sepulchre 

Depuis plusieurs années, Rio de Janeiro et plus globalement le Brésil bénéficient d’une couverture médiatique sans précédent. La Coupe du monde de football, les Jeux olympiques ou plus récemment le défilé croisière d’un célèbre malletier français. Ceux-ci ont relayé les innombrables facettes du pays et de sa Cidade Maravilhosa, comme la surnomment les Cariocas. Riche d’écosystèmes uniques au monde et d’un patrimoine matériel et immatériel inestimable, le Brésil est sans l’ombre d’un doute une destination où s’évader.

Aujourd’hui, la mégapole poursuit sa croissance, repoussant régulièrement les frontières de l’ancienne capitale du Brésil. Située au sud de Brasilia et non loin de Sao Paulo et de ses milliers de gratte-ciels, Rio n’a rien à leur envier. Symbolisée par ses célèbres plages et son littoral montagneux, sa topographie ne laissait pas présager le développement d’une métropole de plus de six millions d’habitants !

 photo deco bresil

 

Bienvenue Chez Georges

Nouveau venu dans le paysage hôtelier de Santa Teresa, Chez Georges propose un service à la carte qui fait de ce lieu un véritable hôtel particulier. Présence d’une conciergerie, possibilité qu’un chef brésilien vous cuisine une série de mets locaux ou encore service en chambre, l’établissement a tout d’un boutique-hôtel contemporain.

En outre, grâce à une politique de réservation au cas par cas, la maison peut être louée selon les envies ou même privatisée le temps d’une soirée pour la tenue d’événements exclusifs. S’ajoute à cela un studio d’enregistrement professionnel qui permet à tout musicien de venir s’isoler et de créer dans un environnement unique. Nichées au bord de la forêt atlantique et au large de la Baie de Guanabara, la maison et sa piscine offrent un cadre exceptionnel et inspirant.

photo chez george

Ce luxueux hôtel particulier dont les travaux viennent d’être achevés, est situé sur les hauteurs de Rio de Janeiro, au cœur du quartier bohème de Santa Teresa. Cette maison unifamiliale a été érigée dans les années septante par un des architectes phare du modernisme brésilien, Wladimir Alves de Souza. Classé, l’édifice a dû faire l’objet d’une transformation minutieuse, dans le respect de son caractère patrimonial. L’ensemble des menuiseries a été restauré, tout comme les bétons apparents. Il a fallu également repenser l’ensemble des accès et des volumes du premier étage, et multiplier le nombre de chambres à coucher. Aujourd’hui achevée, la maison compte neuf suites, huit salles de bain, un studio de musique et une piscine.

Pierre Bident Moldeva, propriétaire de la maison, a choisi de faire confiance à deux jeunes architectes, tous deux fraîchement diplômés. Amélie Thouveny, française, et Yorick Piette, belge, ont ensemble, été chargés de la conception et du suivi de chantier. L’architecte d’intérieur belge s’est quant à lui concentré sur l’ensemble des aménagements intérieurs et de la décoration du lieu.