Paris, une ode à la découverte

La Ville Lumière nous révèle les multiples facettes de son savoir-faire. Elégance, innovation, art, architecture, tant de secrets et de beautés… Le luxe absolu !

Par Aurélie Schoonjans

PAris

Non loin de l’Arc de Triomphe, le duo Henry Leung et Richard Martinet ont élégamment réveillé un établissement centenaire. Lorsque Peninsula Hotels entreprit d’ouvrir un hôtel à Paris, ils savaient d’avance que ce serait un succès. Il faut dire que l’histoire de l’immeuble, logé dans le seizième arrondissement, ne pouvait que les encourager à développer le groupe en Europe.

D’un lieu mythique…

shutterstock_114479500Construit à la fin du XIXe siècle, à deux pas de l’avenue des Champs-Elysées, l’établissement a eu son heure de gloire pendant la Belle Époque et les Années Folles : en 1908 à l’heure où Paris brillait de tous ses feux, il abritait le majestueux Hôtel Majestic.

Ensuite le siège de l’Unesco, après la Seconde Guerre mondiale, puis celui du Centre international de conférences où, en 1973, les accords de paix au Vietnam furent signés par Henry Kissinger. Le groupe Peninsula Hotels, sous le charme de l’emplacement et du potentiel du lieu, décida de restaurer et de moderniser le bâtiment mythique.

dancing-leaves

C’est à Richard Martinet du cabinet Affine et à son équipe de maîtres artisans français qu’ils ont confié la rénovation architecturale tandis que Henry Leung, de la société hongkongaise Chhada Siembieda & Associates Ltd, s’est occupé de la décoration intérieure. Ensemble, ils ont su redonner sa superbe à ce bel établissement tout en préservant son âme et son héritage. Pari réussi haut la main.

shutterstock_100430560Deux cents chambres et suites spacieuses aux tonalités grises et crème sont dotées des dernières technologies. Cinq suites exceptionnelles s’ouvrent sur les toits de Paris depuis leurs jardins privés en terrasse. Un lobby majestueux qui a gardé ses hauts plafonds cintrés et son sol en marbre. Pas moins de six espaces de restauration qui rendent hommage aux cuisines du monde et où se presse le Tout-Paris. Et pour couronner le tout, un spa, un centre de fitness et une piscine turquoise en sous-sol. Mais le plus extraordinaire à l’hôtel est son importante collection d’art contemporain, dont deux œuvres majeures des artistes Xavier Corberó et Ben Jakober. Inauguré l’été passé, The Peninsula Paris ne désemplit pas. Qu’on vienne y prendre un verre au bar, pour dîner ou y séjourner, on comprend vite que ce lieu est « the place to be » à Paris.