maladie mortelle chien

Le ver pulmonaire : une maladie mortelle pour votre chien

Encore trop peu connue en Belgique, la maladie du ver pulmonaire peut être très dangereuse chez les chiens. Quels sont ses effets et comment s’en prémunir ? Explications.

Vous en avez peut-être déjà entendu parler, cette maladie qui s’attaque aux poumons et au cœur du chien. Mais comment la pathologie du ver pulmonaire se contracte-t-elle ?

Pour éviter que votre chien soit contaminé, c’est aux limaces et aux escargots qu’il faut faire attention, parfois même aux grenouilles. Ces mollusques et leur mucus peuvent être infectés par des larves de ver pulmonaire : il suffit donc que le chien les avale ou les lèche pour qu’il y ait contamination.

Les précautions à prendre :

  • Ramasser les déjections de votre chien (des limaces ou escargots pourraient passer dessus et contaminer le chien s’il venait à les lècher ou les manger).
  • Ne pas laisser de jouets à l’exterieur et/ou les laver régulièrement.
  • Laver régulièrement les gamelles disposées à l’extérieur.

Les symptômes peuvent se manifester sous forme de fatigue inhabituelle, toux, saignements anormaux… Parfois les symptômes ne se manifestent même pas, d’où l’importance de régulièrement faire des analyses chez votre vétérinaire, d’autant plus si vous avez un doute quelconque. Les vers adultes sont installés dans le cœur droit et les artères pulmonaires, et peuvent provoquer des difficultés respiratoires. Des vomissements, une perte d’appétit ou des signes de dépression doivent également retenir notre attention.

Il est donc très important de surveiller votre chien, et de vous rendre immédiatement chez le vétérinaire si vous avez la moindre hésitation pour garder votre fidèle compagnon en pleine santé !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site spécialisé de Bayer www.limacesmortelles.be