vitamine d 50 ans

Pourquoi doit-on surveiller son apport en vitamine D à partir de 50 ans ?

Savez-vous à quel point la vitamine D est précieuse pour votre santé ? En plus de prévenir l’ostéoporose et certains cancers, elle diminue le risque de dépression et les problèmes cardio-vasculaires, protège du déclin cognitif,…  Malheureusement, en Belgique, nous sommes nombreux à en manquer (à cause d’un ensoleillement réputé très timide) et cela ne va pas aller en s’arrangeant… car en vieillissant notre corps la synthétise moins bien. Alors, pour éviter les carences, suivez nos conseils !

L’ABC de la vitamine D

Pour faire le plein de vitamine D, c’est facile : retroussez vos manches ! En exposant vos avant-bras seulement 15 minutes par jour au soleil, votre peau synthétise la quantité journalière recommandée. Ni plus, ni moins. Car cette mini séance de bronzette quotidienne doit s’effectuer sans crème solaire (qui bloquent les rayons) et sans rougir. Pour diverses raisons comme les tâches et autres signes de vieillissement cutané, on évite d’exposer le visage; mais on peut alterner les bras avec d’autres parties du corps (plus la surface est grande, plus le corps produit l’hormone nécessaire). Aussi simple que cette technique puisse paraître, sur  nos latitudes, ce n’est pas donné à toute monde au vu du climat pluvieux. Et, si vous y aviez pensé, une séance de banc solaire est une fausse bonne idée puisque notre corps a besoin d’UVB pour fabriquer de la vitamine D.

Dans l’alimentation, vous pouvez aussi trouver de la vitamine D (mais en petite quantité). En consommant par exemple de l’huile de foie de morue, principalement, mais aussi en mangeant des poissons gras comme le maquereau, la sardine ou le saumon. En plus faible quantité, le jaune d’oeuf, le foie de veau et le beurre en contiennent également. Il existe aussi de plus en plus de produits laitiers enrichis en vitamine D (yaourts, lait, etc). Mais dites vous bien que votre apport en vitamine D via vos repas n’est qu’un appoint…

C’est pourquoi, à partir de 65 ans, il est conseillé de prendre un supplément en vitamine D. Mais ce uniquement après avoir effectué un dosage sanguin prescrit par votre médecin. Le meilleur moment pour envisager une cure ? Dés que vous suspectez une carence en étant anormalement fatigué, avec un blues qui s’éternise, des douleurs aux os et aux articulations ou à la fin de l’automne (quand le soleil vient à manquer cruellement). Pensez-y !