maison anti allergie

5 conseils pour une maison anti-allergique idéale

Pour un allergique en puissance, l’ennemi rode partout. Ce qu’il mange, respire et touche est susceptible de provoquer une réaction de son système immunitaire à l’origine de manifestations allergiques. On ne cesse de nous le répéter, durant ces vingt dernières années, le nombre d’asthmatiques et d’allergiques a doublé dans les pays occidentaux. Personne n’est épargné.

par Bérengère Dujardin

Il existe des sprays,  solution minérale (disponibles en pharmacies) qui interagissent avec les allergènes présents sur les textiles (matelas, coussins, rideaux, sofas, … en changeant leur structure de protéine (dénaturation).  L’utilisation de ce type de produit diminue l’exposition aux allergènes. Toutefois certaines habitudes sont a prendre par mesures de sécurité.

Voici nos conseils :

Dans la chambre

Faites la chasse aux acariens qui se nichent dans la poussière et les literies. Recouvrez le matelas d’une housse antiacariens. Choisissez oreillers et couvertures dans une matière synthétique lavable, changez les draps une fois par semaine. Laissez le lit ouvert pendant la journée afin de permettre l’évaporation de l’humidité.  Sur les murs, préférez la peinture ou le papier peint aux tentures, supprimez les tapis.

Dans le salon

Mieux vaut un canapé en cuir ou en Skaï . Supprimez les double-rideaux au profit des voilages . Si vous aimez les feux de cheminée, attention. Des polluants gazeux comme le dioxyde d’azote, particulièrement à risque pour les asthmatiques, peuvent se dégager. Méfiez-vous également  des parfums d’ambiance en vaporisateurs, aérosols, et bougies… censés purifier l’atmosphère, certains peuvent également provoquer des allergies.

Dans la cuisine

maison anti allergie

Les blattes sont très allergisantes. Conservez les denrées  dans des récipients hermétiques type Tupperware. Jetez les cartons rapportés des courses, ils peuvent contenir des œufs de blattes. Pour la cuisson des aliments, l’idéal est d’utiliser des plaques électriques plutôt qu’une cuisinière au gaz car ce dernier, en brûlant, dégage du dioxyde d’azote.

Dans la salle de bains

L’humidité favorise le développement des moisissures. Aérez fréquemment et s’il n’y a pas de fenêtre dans votre salle de bains, évitez de laisser trop longtemps la porte fermée, d’autant plus si un chauffe-eau au gaz s’y trouve. Gare aux produits moussants que l’on verse dans le bain, aux dissolvants, aux bombes de laque…

Dans toutes les pièces

Les sols lisses lavables sont préférables aux moquettes et parquets anciens cirés. Chaque jour, aérez toutes les pièces un quart d’heure, en dehors des pics de pollution. Abstenez-vous de fumer et évitez le contact avec les chats.

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez également « Déjouer les allergies… Pensez à la vitamine D !«