chronobiologie

Chronobiologie : comment organiser sa journée pour être au top ?

On n’en parle pas énormément et pourtant, la chronobiologie (qui étudie les rythmes de vie) prouve qu’il faut organiser nos activités et nos repas selon certaines heures de la journée pour être au top de notre forme. On vous explique tout.

Une fois un certain âge passé, notre rythme de vie commence à changer et la fatigue se ressent parfois plus fortement. La chronobiologie nous apprend que notre organisme est soumis à des rythmes biologiques et qu’en les respectant, nous gagnons en énergie et préservons notre santé.

7h-8h : C’est l’heure où il est idéal de se réveiller. La mélatonine, l’hormone du sommeil, est au plus bas, tandis que le cortisol, l’hormone du réveil, est en hausse. Si l’on doit faire des examens médicaux, c’est le moment idéal car nous venons de passer une nuit de jeûne (obligatoire pour les prises de sang notamment).

En ce qui concerne le petit-déjeuner, il faut faire le plein de sucre lents (le pain par exemple), mais éviter les sucres rapides (comme la confiture). Les graisses saturées sont également conseillées : rien de tel qu’une bonne tranche de fromage. On y ajoute une boisson chaude et c’est parti pour une journée en forme !

10h-11h : On est au top de notre forme vers 10h. C’est l’heure idéale pour programmer un rendez-vous important ou encore partir faire une longue balade.

Vers 11h30 : L’énergie baisse peu à peu : le petit-déjeuner remonte déjà à quelques heures. C’est l’heure de faire une activité plus calme. La faim peut se faire ressentir mais il faut éviter de grignoter : privilégiez un en-cas riche en magnésium comme par exemple les fruits secs : amandes, noix de pécan, noix de cajou,…

12h-13h : L’heure du déjeuner est enfin arrivée ! Il peut être assez copieux étant donné que ce repas fournira l’énergie nécessaire au reste de la journée. On privilégie les viandes comme le poulet, le bœuf, le porc et l’agneau, et on les accompagne de féculents. On évite les desserts sucrés pour ne pas avoir un gros coup de mou dans le cours de l’après-midi.