Le grand retour du sport

Publié le

Reading Time: 2 minutes

Le sport, c’est la santé, ce n’est pas une nouveauté ! Ce qui est nouveau, c’est une récente prise de conscience sur les bienfaits du sport. Seul, en duo ou en groupe, tous les sports ont le vent en poupe ! 3,2,1, partez !

Par Magali Duqué 

Pour satisfaire toutes nos envies, les centres de bien-être développent des programmes ultra personnalisés avec des séjours toniques pour se remettre au sport ou se perfectionner, tout en jouant la carte détente.

Côté mer

le « Starter Sportif » à Quiberon répond aux besoins de ceux qui veulent retrouver une bonne condition physique ou se (re)mettre au sport en douceur. Des experts effectuent un bilan de forme pour créer un entraînement sur mesure. Le plus : la pension complète au restaurant Le Delight pour un équilibre alimentaire proportionné aux efforts quotidiens.

A Saint-Malo, le séjour « Mer & Envie de Sport » propose de nombreuses activités : en extérieur pour améliorer son endurance et en intérieur pour augmenter la souplesse. Et, après l’effort, le réconfort en se voyant prodiguer de nombreux soins par des experts bénéficiant d’infrastructures et de matériel de très haut niveau (séjour « Mer & Envie de Sport » aux Thermes Marins de Saint-Malo à partir de 1.998 €).

A la montagne

le somptueux Spa Evian Source a imaginé un programme d’une durée de 2 à 4 jours qui allie divers soins à des activités physiques avec un coach privé. Les plus populaires ? Ses soins détoxinants, drainants, purifiants et revitalisants mais aussi une sélection de gommages du monde, aux sels de l’Himalaya ou à la boue de la mer Morte. Une source de bien-être qui atteint bien des sommets !

Et pour Monsieur ?

cryotherapie-thalasso-pornic-life-magazineUn programme dédié à l’homme sur la thématique du sport et de la minceur a vu le jour avec Thalazur à Cabourg. L’occasion de s’essayer à la cryothérapie dans une cabine qui permet de profiter des vertus du grand froid sur le corps entier. Cette pratique, 100 % naturelle et dénuée d’effet secondaire, est très répandue dans le domaine sportif car on lui connaît un réel effet antalgique et anti-inflammatoire immédiat sur une douleur et sur les inflammations post-efforts ou post-traumatiques. En effet, en exposant le curiste à des températures entre -130 à -180° pendant un très court laps de temps (90 sec. à 3 min.), l’action du froid permet de ralentir la conduction nerveuse et déclenche une réaction vasculaire. Ce choc thermique améliore de manière significative de nombreux troubles tels que la dépression, l’anxiété, le surpoids, l’arthrose, l’eczéma atopique, les migraines, etc. Avec, en prime, un sentiment d’apaisement instantané garanti.