soldes

Soldes : 5 conseils pour éviter les fausses bonnes affaires

 

Ventes privées, soldes… La période des « prix cassés » approche à grand pas ! Selectos (jeune start-up belge spécialisée en conseils d’achats) nous donne quelques conseils pour ne plus se faire avoir par de « fausses bonnes affaires » et autres pratiques malhonnêtes.

Publié le

Reading Time: 2 minutes

1. Définir vos besoins

Pour ne pas succomber à la tentation des offres alléchants, pensez à définir une liste de ce dont vous avez réellement besoin. Et, bien sûr, tentez de vous y tenir (dans la limite du raisonnable)…

 2. Se renseigner sur la qualité

Un prix bas = une bonne affaire ? Sauf s’il ne passe pas l’année ! Outre son prix attractif, il va de soi que le produit que vous visez doit être de bonne qualité. Pour vous faire une idée, n’hésitez pas à chercher en ligne des avis d’utilisateurs.

3. Analyser les prix avant les soldes

Il faut savoir que de nombreux magasins ont une fâcheuse tendance à augmenter le prix initial avant d’indiquer le rabais. Cette tactique frauduleuse fait en sorte que le prix final soit finalement le même que le prix de base hors soldes. De la bonne affaire, vous aurez donc juste une impression…

Si, en magasin, la supercherie est parfois facile à voir, en ligne, il n’est pas toujours évident de démêler le vrai du faux et de trouver des informations sur les prix pratiqués le reste de l’année. C’est pourquoi, avant la période des soldes, nous vous conseillons de faire le tour des prix des produits qui vous intéressent. Mieux vaut investiguer quelques semaines à l’avance. En effet, certains marchands s’y prennent très tôt afin que tout cela passe inaperçu aux yeux des consommateurs.

4. Bien choisir  l’e-boutique

Avant de faire un achat online avec votre carte bancaire, vérifiez que le site est sécurisé (l’adresse URL commence par « https »). Les mentions légales sont aussi un gage de qualité. Celles-ci étant obligatoires, il y a de grandes chances que vous ayez affaire à un site illicite si elles sont introuvables. Enfin, privilégiez un vendeur basé en Union Européenne (un recours sera plus compliqué si la société est à l’étranger) ou un site sur lequel vous avez déjà effectué des opérations sans encombre.

5. Vérifier les granties et politiques de retour

Que vous « craquiez » en magasin ou en ligne, la règle est la même pour les produits défectueux : le vendeur est tenu de vous l’échanger ou de vous le rembourser, que le produit soit soldé ou non. Si, en revanche, le produit ne vous convient pas (qu’importe la raison), les dispositions sont différentes pour les achats physiques et les achats en ligne.

  • En magasin, le vendeur peut refuser d’échanger ou de reprendre un article, puisque ce type de retour n’est pas légalement obligatoire (c’est un geste purement commercial). En période de soldes tout spécifiquement, de nombreux magasins s’y opposent.
  • Sur internet, les règles sont plus souples. Vous disposez légalement de 14 jours pour renvoyer un produit qui ne vous convient pas (qu’il ait été acheté en période de soldes ou non). C’est “le droit de rétractation” et il est valable pour l’ensemble des pays de l’Union Européenne. Renseignez-vous toutefois sur les frais de renvoi, qui peuvent être à votre charge sur certains e-commerces.

En résumé, pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez toujours les conditions de retours et de rétractations du magasin ou de l’e-commerce sur lequel vous désirez effectuer un achat.

Vous voulez des conseils d’achats fiables et impartiaux ? Découvrez www.selectos.eu !