asia now

Asia Now : La foire-événement de l’automne s’installe à Paris

Pour sa 7ème édition, Asia Now accède à une forme de maturité accélérée par le contexte sanitaire mondial et prend part aux bouleversements du monde. Plus engagée que jamais, la foire se tiendra du 21 au 24 octobre à quelques enjambées de l’Arc de Triomphe, sur la prestigieuse Avenue Hoche à Paris.

Reading Time: 3 minutes

Eveil des consciences

Les années 2020 et 2021 ont incontestablement invité à une prise de conscience… C’est pourquoi, cette année, Alexandra Fain a décidé d’inscrire la foire dans une vision et un engagement social, sociétal et écologique affirmés.

Grâce aux artistes, curateurs, collectionneurs, institutions et galeries qui contribuent à cette nouvelle édition, Asia Now revendique un regard décentré sur le monde à travers différents prismes.

Le périmètre aussi est élargit, vers l’Asie occidentale, en accueillant pour la première fois à Paris des artistes qui vivent et travaillent aujourd’hui en Iran. Parmi les 40 galeries internationales, européennes et françaises qui pour certaines présenteront des artistes de la diaspora iranienne, 9 galeries en provenance directe de Téhéran seront pour la première fois à Paris.

Asia Now

Copyright : Templon Gallery

Un programme riche et 3 commissaires d’élite

Cette année, trois commissaires viennent enrichir le programme  :

  • Carte blanche est donnée à Nicolas Bourriaud, historien, critique d’art et curateur indépendant autour du concept chinois Shun, qui signifie “épouser, se connecter au cours des choses”
  • Odile Burluraux, conservatrice au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris propose de mettre en lumière un programme video de 12 artistes femmes Iraniennes indépendamment de la sélection des artistes et galeries présentes sur la foire mais dans le focus sur la scène Iranienne.
  • Et Kathy Alliou, directrice du département des œuvres aux Beaux-Arts de Paris, conçoit une exposition qui s’inspire de la trajectoire du champignon Matsutaké désormais quasiment disparu des forêts du Japon, et des alliances vitales qu’il recrée sur des terres abîmées d’autres continents ( Anna L.Tsing ).
Asia now

Copyright : Gallery LJ Paris

Asia Now proposera un ensemble de rencontres, tables rondes et échanges hybrides pour mettre en lumière et nourrir cette réflexion, conçues et modérés par le commissariat de Thanks for Nothing, sous le thème de l’art, de l’éveil des consciences, de l’écologie et la question des genres.

Enfin, pour la troisième année consécutive «L’Asie Maintenant» ouvrira ses portes au public dès le 21 octobre au Musée national des arts asiatiques – Guimet présentant une installation in situ de Thu Van Tran et une exposition de Huong Dodinh sous le commissariat de Hervé Mikaeloff.

Asia Now, une foire prescriptrice

Année après année, la foire poursuit son travail de découverte d’artistes émergents à travers les choix de galeries étrangères peu connues en France, tout en accueillant de plus en plus d’artistes déjà réputés, représentés par des galeries internationales dont les grandes enseignes françaises. Les artistes confirmés de la scène asiatique sont également présents dans les institutions, musées et expositions d’envergure, parallèlement à une scène plus confidentielle ou méconnue en Europe.

Asia Now continue d’élargir plus que jamais ses territoires géographiques, s’ouvrant vers l’Asie du Sud-Ouest et accompagne le message que souhaite faire passer la directrice de la foire, Alexandra Fain. « Face à ce que nous venons de vivre et vivons encore, l’on ressent bien que chacun d’entre nous est à la recherche de sens et de rapport organique, intuitif au monde. Même dans le cadre d’un salon, il ne s’agit plus seulement de positionnements d’acquisition, mais d’un sentiment beaucoup plus collectif. Nous cherchons à comprendre comment jouer ce nouveau rôle à notre mesure, en étant ni dans la nostalgie ni dans l’apocalyptique mais dans un pragmatisme positif. Nous ressentons déjà que le monde nous imposera, à nouveau, moins de distance, un retour à la terre, au toucher, et la nécessité de se sentir vivant… »

Infos et détails pratiques : www.asianowparis.com

Photo à la une : Galerie Tamenaga Chen


© Fiftyandme 2021