dior

Dior, l’expo qui fait rêver

Un grand nom français de la Haute Couture qui entretint une relation particulière avec la Grande-Bretagne ? Une occasion rêvée pour le Victoria & Albert Museum de créer l’événement.

Reading Time: 2 minutes

Est-ce un hasard de voir s’établir l’exposition Designer of Dreams en Grande-Bretagne après Paris, quand on sait l’intérêt que Christian Dior avait pour ce pays ?

En 2017, l’exposition produite par les Arts Décoratifs de Paris avait rassemblé pas moins de 700.000 visiteurs en six mois de temps. Un record pour le MAD (nouveau nom du musée, NDLR). Ce qui en fait d’ailleurs l’exposition la plus visitée à Paris cette année-là.

C’est donc cette exposition à succès qui s’est installée au V&A à Londres. A l’heure où nous écrivons ces lignes, l’exposition n’est pas encore accessible au public mais on ne peut que prédire une envie de la visiter et de (re)découvrir l’univers de l’inventeur du New Look. La Maison Christian Dior est historique. Elle fait rêver. Le titre de l’exposition, « Christian Dior : Designer of Dreams », ne laisse d’ailleurs aucune ambiguïté à ce propos.

Christian Dior, cette légende

Christian Dior crée sa maison de couture en 1947. D’emblée, il apporte au secteur de la fraîcheur et des idées nouvelles et son influence reste incontestée. Oriole Cullen, conservatrice Fashion and Textiles au V&A, le confirme : « En 1947, Christian Dior a changé le visage de la mode avec son New Look qui a redéfini la silhouette féminine et a redynamisé l’industrie de la mode parisienne de l’après-guerre. Le V&A a reconnu l’importance de la contribution de Dior à l’histoire du design dès le début de sa carrière, en acquérant ses croquis et ses vêtements à partir des années 1950.

L’influence de la conception de Christian Dior était omniprésente et a permis de définir une époque. Chacun des directeurs artistiques successifs de la maison a, chacun à sa manière, référencé et réinterprété les propres créations de Dior et perpétué l’héritage du fondateur, garantissant ainsi que la Maison Christian Dior soit à la pointe de la mode. Plus de septante ans après sa création, l’exposition célèbre l’influence durable de la Maison Dior et révèle les relations de Dior avec la Grande-Bretagne. »

Le contenu de l’exposition parisienne a en effet été rehaussé d’une « British Touch ». Outre les sections consacrées à la biographie complète de Christian Dior, au New Look, à « La ligne Dior » (présentant dix looks déterminants réalisés entre 1947 et 1957), aux historicismes (mettant en avant l’amour de Dior pour le XVIIIe siècle et la Belle Epoque), à ses influences (les voyages, les jardins…), aux ateliers et à la salle de bal, cette version remastérisée explore aussi les relations particulières du créateur avec la Grande-Bretagne.

Son amour pour le pays, les liens étroits qu’il a entretenu tant avec sa clientèle britannique qu’avec les artisans anglais avec lesquels il collabora de manière fidèle et passionnée. Un ancrage spécifique qui vaut le coup d’œil et le voyage jusqu’à Londres !

Christian Dior : Designer of Dreams, jusqu’au 14 juillet au Victoria & Albert Museum, Londres

www.vam.ac.uk

 


© Fiftyandme 2021