Festival floral à Gand

Reading Time: 4 minutes

Cette année, les Floralies gantoises prennent la forme d’un festival urbain dynamique et interactif qui fera la part belle au monde magique des fleurs et des plantes, à l’art floral et aux jardins d’inspiration. Un festival de couleurs et de senteurs qui animera le centre ville du 22 avril au 1er mai.

Par Agnès Pirlot de Corbion

Life-MagazineDélaissant les halls de Flanders Expo, les Floralies gantoises ont eu la bonne idée de fêter ce printemps leur 35e anniversaire en plein cœur de la cité des comtes. Inspiré de l’exemple anglais, l’événement fut lancé en 1809 dans une petite auberge gantoise comme une modeste exposition de 50 plantes organisée par la Société Royale d’Agriculture et de Botanique. En 1878, on passa au rythme quinquennal pour devenir petit à petit des floralies gigantesques qui drainent à chaque édition des centaines de milliers de visiteurs passionnés. En 2016, les Floralies reviennent dans la ville sous la forme d’un bouillonnant festival floral et horticole. Le public pourra admirer des démonstrations d’art floral, des jardins éphémères, des expositions et projets 100 % nature. Les meilleurs talents belges et étrangers, qu’ils soient fleuristes, horticulteurs, architectes paysagistes ou encore artistes, exposeront leurs plus belles créations sur quatre sites du Quartier des Arts.

4 sites, 4 thèmes

Site Bijloke : la rencontre de l’Orient et de l’Occident.

Life-Magazine

Le Japon sera à l’honneur dans un univers d’azalées, de camélias et de bonsaïs. On admirera un jardin japonais aménagé par la ville de Kanazawa ainsi que les secrets de l’ikebana révélés par l’artiste nipponne Akane Teshigahara.

Caserne Léopold : la verdure dans la ville

Life-Magazine

Le vert est à la mode dans le paysage urbain. Les jardins verticaux en sont un bel exemple. Modules à empiler verticalement ou en gradins, gabions en treillis métallique ou cadre réalisé sur mesure, ces supports se végétalisent pour couvrir les murs et les façades.

Place Saint-Pierre : le passé et l’avenir

Un imposant chandelier de fleurs vous attend dans le cadre baroque de l’église Saint-Pierre. Dans les couloirs de l’abbaye, les fleurs se mêlent aux péchés capitaux tandis que les jardins sont animés par une œuvre land art de Bob Verschueren. Enfin, rendez-vous au musée De Wereld van Kina pour découvrir les bienfaits de l’agriculture urbaine.

Parc de la Citadelle : l’azalée gantoise à l’honneur

life-magazine

Le vieux hall des Floralies se remet au vert et servira de cadre à un stand haut en couleurs créé par l’équipe d’architectes Inge De Bruycker et Denis Dujardin. L’azalée gantoise tiendra la vedette dans un jardin paysage, en association avec d’autres végétaux. Des plantes d’intérieur et de jardin, des plantes annuelles et des fleurs à couper seront combinées pour créer une grande sculpture paysagère. A découvrir encore, dans l’hémicycle du Musée des Beaux-Arts, une installation pleine de vie avec des éléments glanés dans la ville.

Place aux maîtres-fleuristes

Mark Colle, sur le site de la place Saint Pierre

life-magazine

Grâce à Mark Colle, les fleurs débarquent sur les podiums des défilés de mode. De Paris à New York, il collabore notamment avec Dries Van Noten, Ann Demeulemeester et Raf Simons mais il revient toujours dans sa boutique anversoise baptisée Baltimore. www.markcolle.com

Geert Pattyn, au parc de la Citadelle

life-magazine

Dans le hall des Floralies, ce fleuriste proche de la nature nous présente des créations florales réalisées avec des matériaux de saison. Il bénéficie d’une grande notoriété en Belgique et à l’étranger grâce à ses démonstrations et ses ateliers d’art floral. Son style ? Pur, simple et naturel. www.geertpattyn.be

Tom De Houwer, sur le site Bijloke

life-magazine

Graphiste de formation, ce designer floral est sollicité pour des séances de photos destinées aux magazines. Il organise régulièrement des ateliers et des démonstrations d’art floral et aime collaborer à des expositions de grande envergure. www.tomdehouwer.com

Frederiek Van Pamel, au Forum du Musée des Beaux-Arts

Life-Magazine

Cet artiste floral possède un concept store d’aménagement d’intérieur. Sa passion, ce sont les objets singuliers allant du mobilier à la déco, du bouquet discret à la composition royale. www.frederiekvanpamel.be

Thomas De Bruyne, dans l’église Saint-Pierre

Life-Magazine

L’art est le baromètre d’une époque. Thomas De Bruyne utilise une riche palette de couleurs et de formes baroques ainsi que des fleurs, matériaux, finitions et détails déco qui reflètent les tendances actuelles. www.thomasdebruyne.com


Infos pratiques

Floralies de Gand, du 22 avril au 1er mai 2016, de 8h à 22h
Site Bijloke, entrée par la Godshuizenlaan.
Sint-Pietersplein, entrée par la Sint-Amandplein.
Leopoldskazerne et Citadelpark, entrée par la Charles de Kerchovenlaan.
Expositions florales, chambres vertes, pop-ups, ateliers interactifs et participatifs.
Entrée de 32 à 35 euros.
www.floralien.be


© Fiftyandme 2022