horta

Horta, le pionnier de l’Art Nouveau

Du 15 mars au 30 juin 2019, le Musée Horta dévoile trois expositions inédites mettant en lumière une facette encore méconnue de l’architecte Victor Horta. La « Collection de collectionneurs » nous ouvre les portes d’une passion qui prend forme dans chaque recoin de l’illustre demeure Saint Gilloise…

Reading Time: 3 minutes

3 expositions en 1

Dans l’atelier de Victor Horta, le publi pourra découvrir une collection particulière réunie par le jeune collectionneur bruxellois Jonathan Mangelinckx, avec des œuvres majeures de Serrurier-Bovy, Paul Hankar et d’autres créateurs de l’Art nouveau. Tandis que, dans l’extension (aile récemment annexée au musée), des œuvres Art nouveau issues de collections privées sont mises en abyme par l’artiste plasticienne Elisabeth Horth.  Enfin, de manière totalement inédite, le décor de la véranda et du Salon de musique de la maison est reconstitué tel qu’à l’origine : avec des objets orientaux et extrême-orientaux similaires à ceux collectés par Victor Horta, grâce à un prêt exceptionnel de 45 œuvres du département d’art d’Extrême-Orient du Musée Art & Histoire.

horta

© Paul Louis

1.  La Maison :  Immersion dans l’atmosphère de 1905

L’exposition « Collection de collectionneurs » nous dévoile la passion de Victor Horta, lui-même collectionneur d’objets et d’œuvres d’art asiatique. Si la majeure partie de sa collection a été dispersée aux enchères, le Musée a permis à certaines oeuvres de retrouver leurs places originelles… A travers la reconstitution à l’identique du décor de la vérandah, le public a le loisir de découvrir la fascination de Victor Horta pour l’Extrême-Orient. Grâce à un travail de reconstitution minutieux -sur base de photographies anciennes de la maison-, le visiteur fait un voyage dans le temps et s’immerge dans l’atmosphère singulière de la maison au début du siècle dernier. Horta possédait également une collection unique et étrange
d’échantillons de marbre. Ceux-ci, offerts par sa veuve au Musée des Sciences naturelles, seront prêtés et exposés le temps de l’exposition. Le Musée Art et Histoire a également prêté au Musée quelques œuvres aux provenances prestigieuses : celles de grands collectionneurs d’art japonais de l’époque de Victor Horta, dont Edmond Michotte. Un véritable cabinet de curiosité alliant pièces rares et souvenirs de bazars orientaux.

2. L’extension : Elisabeth Horth en dialogue avec des œuvres d’Art nouveau

Elisabeth Horth présente au Musée Horta une broderie consacrée à chacun des douze collectionneurs qu’elle étudie depuis de nombreuses années. Pour l’occasion, les collectionneurs prêteront des œuvres d’époque Art nouveau (dont de nombreux meubles de Gustave Serrurier-Bovy) qui seront exposées selon une scénographie imaginée par l’artiste invitée.

Sorties des intérieurs de leurs propriétaires, les œuvres Art nouveau dialoguent avec leurs alter égos brodés… La chaise, le vase ou la sculpture – patiemment dessinés par les fils brodés – se trament dans un vaste réseau d’analogies, de surprises et de rebus. Et c’est au visiteur de dénouer les fils de ces compositions mystérieuses ou de se perdre dans ce lacis de mots, d’ornements et de chiffres à l’assaut de ce mystère qu’est l’acte de collectionner.

horta

© Paul Louis

3. L’Atelier :  Réaménagement de l’atelier avec des meubles d’une collection privée
encore jamais montrée au public

Le collectionneur bruxellois, Jonathan Mangelinckx, est parvenu à réunir un ensemble absolument remarquable de pièces conçues par Paul Hankar, Henry van de Velde, Victor Horta et Gustave Serrurier-Bovy. En collaboration avec Borys Delobbe, il prépare actuellement une série de publications scientifiques dont les textes seront confiés à de nombreux spécialistes, belges et étrangers. En exclusivité, le Musée Horta accueille une sélection précise issue de cet ensemble unique, rassemblé sous l’étiquette « Belgian Art Nouveau belge ». Dans la première salle, le visiteur découvre chaises, fauteuils et tabourets d’Horta, Hankar, Van de Velde et Serrurier-Bovy. Saurez-vous reconnaître la patte d’Horta (ou d’autres créateurs) parmi les meubles qui vous entourent ?

horta

© Paul Louis

 

Informations Pratiques :

“Collection des Collectionneurs”

du 15 mars au 30 juin 2019

au

Musée Horta
Rue Américaine, 27
B-1060 Brussels
www.hortamuseum.be


© Fiftyandme 2021