sortie cinéma

Les sorties cinéma de cette fin d’année

En 2019, scénarios enjôleurs et castings de rêve se sont succédé devant nos yeux éblouis. Clap de fin d’année sur les grands films qui se disputent le haut de l’affiche cet hiver.

Reading Time: 2 minutes

Les 3 sorties cinéma à ne pas manquer

La renaissance du cinéma italien

Dix ans après son magistral Vincere, qui nous peignait Mussolini en bourreau fasciste des cœurs, Marco Bellocchio revient au cinéma biographique politico-historique en se frottant à la mafia. Avec Il Traditore, le prodige du 7e art révolutionnaire nous replonge dans les années 80, en pleine guerre entre les parrains siciliens. Acclamée au Festival de Cannes, l’histoire vraie de Tommasso Buscetta (le fameux repenti qui a trahi la « pieuvre ») portera le génie de l’Italie à l’écran le 18 décembre en Belgique.

« Le Traître », en salle le 18 décembre.

À la vie, à la mort ! 

Les auteurs du film à succès Le Prénom lient d’amitié Patrick Bruel et Fabrice Luchini dans Le Meilleur reste à venir, un film drôle et émouvant. L’un est immature, imprévisible, instable, sans attache ni famille. L’autre, divorcé et père de famille, chercheur dans un laboratoire médical, est crispant, cynique, insupportable. Sur un malentendu, ces deux amis de longue date que tout sépare vont s’offrir – cancer ou pas ! – de joyeux moments suspendus. « Le cinéma populaire évite systématiquement ce genre de sujet, à quelques exceptions près », expliquent Matthieu Delaporte et Alexandre de La Patellière, « parce qu’il est assez risqué de faire une comédie à partir d’un argument aussi tragique que la maladie grave ». Une invitation à profiter un peu plus de chaque instant et des gens qu’on aime !

« Le Meilleur reste à venir », le 4 décembre au cinéma.

Un voyage envoûtant

L’un des plus grands films de l’année s’appelle Atlantique. Dans un flot d’émotions, il fait basculer le destin d’une jeune Sénégalaise qui voit son amour s’embarquer pour un exil fatal. Grand Prix du Festival de Cannes, cette romance sur fond de drame politico-social est une révélation. Avec Mati Diop, le cinéma a trouvé sa nouvelle poétesse.

« Atlantique », en salle le 4 décembre.