Tournai va vibrer au son du jazz du 1er au 5 mai

Comme chaque année depuis 2010, la ville de Tournai va vivre au son des airs de jazz. Le Tournai Jazz Festival 2019 aura lieu au début du mois de mai. Avec une affiche internationale et pour le moins variée. De quoi montrer tous les visages d’une musique qui n’a rien perdu de son charme et loin d’être réservée aux seniors. La présence de Thomas Dutronc, BJ Scott ou de Mélanie De Biasio en est la preuve. Venez à Tournai et puis… dansez !

A l’affiche du Tournai Jazz Festival 2019

Non, Tournai n’est pas uniquement cette ville d’art du Hainaut, articulée autour de son beffroi et de sa cathédrale. Superbes, il est vrai. Ses habitants aiment aussi faire la fête. Le Tournai Jazz Festival qui se tiendra du 1er au 5 mai vous le prouvera aisément.

Avec un programme des plus éclectiques, aux sonorités différentes mais toutes réunies sous l’étendard du jazz. Faut-il encore présenter l’une des têtes d’affiche du festival, Thomas Dutronc ? « Le fils de » s’est fait un prénom depuis longtemps avec une musique sympa, qui allie chanson française, son manouche et solos de guitare. Son disque récent, Live is Love est sorti au sein du célèbre label Blue Note, bien connu de tous les amateurs de jazz pour la qualité des musiciens présents. Thomas Dutronc proposera un concert varié, avec des reprises de ses tubes, comme Un Manouche sans guitare, Rocking Chair, des nouveautés, et des hommages. Comme celui rendu à John Lennon avec Love. Simplement excellent. L’artiste se produira le samedi 4 mai à 21h30 à la Halle aux Draps.

Même lieu mais pour un concert prévu le jeudi 2 mai pour l’artiste belge Mélanie De Biasio. Venue à Tournai avec les nouveautés de son dernier disque Lilies. Une artiste qui aime considérer ses concerts comme des « créations instantanées », avec des influences dues au blues, au rock, à la pop comme au jazz. Un joli mélange qui donne un son séduisant, chaleureux et des concerts intimes. Nul doute que le public sera séduit lors de sa venue à Tournai

Impossible de détailler l’affiche en un seul article, d’autant que d’autres grands noms sont annoncés : Stéphane Belmondo, Al Di Meola, Jan Garbarek ou BJ Scott. Plutôt que d’en parler, le mieux sera d’aller les écouter pour s’imprégner de leur univers musical. Et d’apprécier la surprise de la programmation.

Des concerts qui auront lieu dans la splendide Halle aux Draps présente sur la Grand-Place, tout comme l’autre site de concerts, le Magic Mirrors.
Mais le jazz s’écoutera également dans d’autres sites de la ville, entièrement dédiée au rythme pour l’événement. Impossible de tout évoquer ici. Mais le samedi 4, le conservatoire de musique de la ville offrira notamment un hommage à l’immense Chet Baker. Inoubliable artiste, notamment avec ce tube Almost blue.