dani

Dani, l’icône des seventies, n’est plus

Dani, de son vrai nom Daniele Graule, a quitté la scène. Définitivement cette fois. La chanteuse et comédienne est décédée d’un malaise à l’âge de 77 ans. Une disparition qui laisse un nouveau vide dans nos souvenirs. Evocation.

Reading Time: 2 minutes

Chanteuse, mannequin, actrice, Dani a tout vécu, tout essayé avec le même talent. Une égérie des années 60 et 70 qui ne manquait pas de projets pour accompagner le temps qui passe. Dani venait à peine d’achever une tournée articulée autour de son album Horizons dorés que l’artiste envisageait déjà de nouvelles chansons à écrire pour un public resté fidèle. Mais qui était cette femme aux cheveux noirs de jais ?

Dani, une femme libre

Double féminin de personnages libertaires et libertins comme l’était Serge Gainsbourg, Dani n’a jamais voulu répondre aux critères nécessaires pour réussir une carrière. Tout s’est passé selon ses envies et le hasard. Elle a traversé le mannequinat avec son physique aussi volcanique que celui de Juliette Greco. Impossible à oublier. Mais aussi la chanson et le cinéma. Avec le même succès. Et la même volonté de choisir pour qui et avec qui travailler. Une carrière marquée aussi par une addiction aux paradis artificiels. Mais une carrière toujours revenue sur les rails du succès. De jour, mais aussi de nuit, où elle officiait comme meneuse de revenue au célèbre night-club L’Aventure. L’équivalent parisien du Studio 54 de New York. C’est dire ;
Sans vouloir tout retracer de cette femme belle et à la voix rauque si sensuelle, soulignons cependant sa prestation dans La Nuit américaine de Truffaut, le film à ne pas manquer de revoir, mais aussi dans le film Guy, ou dans Fauteuils d’orchestre, film pour lequel elle avait reçu une nomination aux César. Comment, enfin, oublier son interprétation de Comme un boomerang, chanson écrite par Serge Gainsbourg ? Un succès, mais qui fut pourtant recalé au concours Eurovision de la chanson.
Pour qui souhaite en apprendre davantage sur Dani, il reste la lecture de sa biographie, La nuit ne dure pas. Parue chez Flammarion en 2016.
Dani partie, « Je sens des boums et des bangs, agiter mon cœur blessé. »

Top 3 de ses chansons

Comment ne pas terminer cet hommage par ces quelques succès évocateurs ?

Etoiles et revers

Comme un boomerang (avec Etienne Daho)

Rouge rose


© Fiftyandme 2022