Marche nordique : bienfaits et bonnes adresses

Les bienfaits de la marche nordique

On entend souvent dire que la marche nordique est « un sport de vieux » ! Grand bien nous fasse. Laissons aux plus jeunes le loisir de trottiner sur un tapis dans une salle de gym bondée… Nous, on préfère – et de loin ! – pratiquer une activité physique dans un joli parc arboré ou à l’orée d’un bois. Car, finalement, il n’y a rien de plus ragaillardissant que quelques kilomètres à pied (qui usent que nos souliers!).

Par Magali Duqué

La marche nordique, un sport pour le corps et l’esprit

A l’aube de la cinquantaine, nous sommes nombreuses à nous plaindre des « dessous de bras qui pendouillent « , dixit une humoriste canadienne également concernée. Mais, bonne nouvelle, on a trouvé le remède ! Le fait de marcher avec des bâtons renforce justement ces muscles des bras. Mais aussi ceux du dos, tout comme les jambes et les transverses. La marche nordique est donc un sport, un vrai, et très complet de surcroît.

En gros, la marche nordique a tous les atouts pour nous séduire. Sa pratique tonifie le corps dans son ensemble tout en nous aérant l’esprit. Et comme il s’agit d’une marche rapide (6km/heure en moyenne), c’est également très bénéfique pour notre système cardiovasculaire sans pour autant agresser nos articulations (contrairement au jogging qui nous met littéralement sur les genoux !). Enfin, pour ceux et celles d’entre nous qui souffrent de légers problèmes d’équilibre, cet appui prodigué par sa technique est une véritable embellie. Pas encore convaincu ? Jugez par vous-même ses incroyables vertus anti-stress. Rien de tel que de laisser son mental vagabonder en pleine nature en humant les parfums envoûtants des sous-bois et en sentant son corps s’échauffer, se gonfler d’oxygène, pour retrouver une énergie nouvelle. Sans compter que c’est simple comme bonjour : Aucun niveau n’est nécessaire et encore moins un apprentissage préalable. Les mouvements se coordonnent naturellement. Instinctivement, on pose le bâton opposé au pied au sol.

Autre avantage ? pas besoin de dépenser une fortune en équipement. Une paire de baskets (ou de bonnes chaussures de marche,) et des bâtons de ski qui traînaient dans le fond d’un placard feront l’affaire. Mais si ça vous plaît vraiment, investissez tout de même dans des bâtons de marche qui s’attachent aux pouces pour un meilleur grip et qui amortissent les chocs grâce à leurs embouts en caoutchouc.

Notre conseil aux débutants : commencez en groupe ou avec un coach pour soutenir le rythme afin que votre séance ne soit pas réduite à une simple promenade du dimanche… Trop facile ? Essayez dans les dunes ! Marcher dans le sable relève d’un véritable challenge physique.

Verdict : Après une heure, quelques kilomètres parcourus, et un bon bol de verdure, on se sent libre, léger, en forme, et heureux. Des pieds à la tête. On sent l’effort dans les jambes, les bras, les abdos et les fessiers. Comme un rappel pour ne pas oublier quelques étirements de base. On attend déjà avec impatience notre prochain rendez-vous avec nous-même.

Ou pratiquer la marche nordique ?

La Marche Nordique se pratique dans n’importe quel espace vert. Mais il existe ce qu’on appelle des parcs nordiques dans le Benelux. Les plus prisés sont le Parc Nordique du Sart Tilman (Liège), le Parc Nordique de Viroinval, le Parc de Shoënberg (près de St Vith) et le Parc de Hamoir. Mais libre à vous de vous y adonner où bon vous semble, dans les jardins d’un château ou au coeur d’une réserve naturelle par exemple.

Pour tout savoir sur ce sport, visitez le site de la Ligue Francophone Belge de Marche Nordique : www.lfbmn.be

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez également  » L’aquabike : 10 bonnes raisons de se jeter à l’eau ! «