rides du sourire

Comment atténuer les fameuses rides du sourire ?

Effacer un sourire sur un visage féminin ? Rien de plus simple avec l’évocation des rides d’expression. Ce marquage de nos émotions qui, au fil du temps, devient celui de l’âge de la maturité. Que faire pour réduire son effet inesthétique ? Fifty & Me vous l’explique.

Reading Time: 2 minutes

Cruelles années qui marquent notre visage sans pitié. Et parmi les effets du temps qui passe, les rides du sourire n’amusent personne. Redoutées, elles donnent au visage un air à la fois fatigué et triste. Parfois héréditaires, elles peuvent être atténuées ou réduites au maximum. Qu’en est-il ?

Que sont les rides du sourire ?

Appelés aussi sillons nasogéniens, les rides du sourire prennent naissance sur les ailes du nez pour finir aux angles de la bouche. On les appelle rides du sourire car elles se forment quand la personne sourit. Mais avec le vieillissement cutané, elles deviennent alors plus marquées et permanentes. Elles touchent plus souvent les femmes, du fait de leur peau plus fine.

Comment se forment ces rides ?

La ride dite du sourire a deux origines. Sa formation est souvent générée par une perte du tonus de la peau, conséquence habituelle du vieillissement cutané naturel. A ce phénomène s’ajoute aussi celui de la perte de graisse au niveau des pommettes. Deux éléments qui vont provoquer un affaiblissement progressif de la zone liée aux joues. Ce que l’on nomme aussi la ptose des joues.

Le massage du visage comme solution

L’utilisation de la pierre de gha sha se révèle efficace pour revitaliser et lisser un visage. Le passage de la pierre se fait du bas vers le haut du visage. Par l’insistance (mais pas trop) sur les sillons du sourire, ils seront visiblement adoucis. Cinq minutes par séance, tous les 2 à 3 jours suffisent. Le massage peut aussi se faire à la main, par des lissages, des pressions (douces) sur la ride. Des petits gestes qui doivent être réguliers pour être efficaces.

Des rides comblées par injection

Il est également possible d’injecter de l’acide hyaluronique pour combler le sillon nasogénien. L’injection est sans douleur et se réalise sans anesthésie. Le résultat est naturel et reste efficace durant un an environ, avant d’être renouvelé. Un avis d’un professionnel peut être utile avant de se lancer dans ce type d’intervention, pour lequel vous devrez débourser entre 300 et 400 euros.

Une bonne hygiène comme atout

La lutte contre les signes de vieillissement de la peau passe aussi par des réflexes à acquérir au quotidien. Comme un démaquillage soigneux pratiqué en fin de journée ou l’utilisation d’un traitement à base d’acide glycolique. Qui éliminera les peaux mortes et renforcera la production de collagène dont on connaît l’importance pour la santé de la peau. Bien dormir, limiter tabac et alcool et boire suffisamment d’eau ajoutent aussi à la préservation d’une peau saine. Qui le restera aussi par une exposition (très) modérée au soleil. Responsable numéro un du vieillissement cutané prématuré.


© Fiftyandme 2021