slugging

Le slugging, une solution contre la peau sèche

Les intempéries que nous subissons depuis des mois agressent votre épiderme. Avec des tiraillements et une peau sèche à la clé. Pourquoi ne pas tester le slugging ? Une technique venue d’Asie et à base de vaseline.

Reading Time: 2 minutes

Qui ne l’a pas constaté ? L’hiver et le port du masque depuis deux ans n’ont pas arrangé l’état de notre peau. Avec comme conséquences, des rougeurs et une peau bien déshydratée. Parmi les solutions disponibles, le slugging connaît un succès grandissant. Mais de quoi s’agit-il ? Et quels sont les bienfaits apportés ?

Le slugging en deux mots

Slugging. Un anglicisme dérivé du terme slug (limace) qui pourrait rebuter de prime abord. Mais rassurez-vous, il ne s’agit nullement de se recouvrir le visage de limaces. Il s’agit d’une technique beauté venue de Corée du Sud, ce que l’on nomme la K-beauty. Elle consiste à se tartiner le visage de vaseline. Ce produit permet d’agir comme un filtre barrière contre l’évaporation d’eau. Une vaseline autrefois raillée et aujourd’hui vantée par les influenceuses sur TikTok, avec le hashtag #slugging.

Les bienfaits du slugging

La vaseline est connue depuis des décennies pour son pouvoir hydratant. Et de plus en plus utilisé comme hydratant minéral pour le visage (mais aussi les lèvres, les pieds ou les mains). Avec une efficacité avérée pour les peaux sèches ou souffrant d’eczéma.
Outre son prix nettement moins élevé qu’une crème hydratante de marque, la vaseline, qui n’est en fait qu’une gelée de pétrole, est peu allergisante. Un avantage non négligeable. Tout comme la présence de vitamines A et B. Un produit qui se conserve longtemps dans la salle de bain grâce à sa composition naturelle.

Comment utiliser au mieux la vaseline ?

Appliquée idéalement le soir, par facilité et pour la laisser agir toute la nuit, la vaseline (appelée aussi pétrolatum) va constituer une barrière sur la peau et l’empêcher ainsi de se déshydrater. Une efficacité qui compense l’effet collant peu agréable sur la peau. La vaseline est gluante, visqueuse. Ce qui explique le nom de la technique, rappel à la limace. Avant son application, il est recommandé de se nettoyer le visage et d’appliquer un soin gommant. La vaseline est ensuite étendue à la main, par petits gestes circulaires en évitant les yeux. Les lèvres, par contre, peuvent être recouvertes sans crainte. Fréquemment sensibles à la sécheresse hivernale, elles aussi. Pour éviter d’en avoir dans les cheveux, il peut être conseillé de les attacher. Enfin, optez pour un linge de lit peu délicat, facile à laver. Pour éviter les taches.

Pas de contre-indications

L’usage de la vaseline comme hydratant ne suscite aucune recommandation de la part du milieu médical. Pour autant d’avoir une peau dépourvue de blessures. Comme des brûlures ou des coupures et pour lesquelles la vaseline pourrait bloquer la guérison. Par ailleurs, les femmes à peau grasse ou acnéique devraient peut-être se résoudre à effectuer un petit test au préalable. Une application de vaseline sur une petite surface pour en déceler d’éventuels effets négatifs. Le seul élément néfaste à signaler quant au produit s’écarte du slugging. La vaseline détériore le latex des préservatifs. Mais ceci est une autre histoire.


© Fiftyandme 2022