photo planet parfum

Notre beauté a une adresse

Publié le

Reading Time: 2 minutes

Vous souvenez-vous des magasins Cloquet ? Il y a 46 ans que la famille Cloquet ouvrait un premier magasin au centre de Bruxelles, combinant droguerie et parfumerie… Beaucoup de chemin a été parcouru depuis pour réenchanter le monde de la beauté.

Par Lise Leroy

Réenchanter le monde de la beauté

Il y a 46 ans que la famille Cloquet ouvrait un premier magasin au centre de Bruxelles, combinant droguerie et parfumerie. Le succès aidant, Planet Parfum s’est développé pas à pas. La chaîne de parfumerie de luxe a désormais changé de main mais son actionnariat est toujours 100% belge et compte quelque 83 points de vente (80 en Belgique et 3 au Luxembourg). Menée par Tanguy De Ripainsel, son directeur général, l’enseigne a redéfini les contours de son identité par le biais d’une vaste campagne de publicité, intitulée ‘Fan de beautés’. « Nous sommes partis de notre propre ressenti : nous sommes passionnés par ce que nous faisons et avons envie de communiquer cette passion à tous. On est dans un univers curieux, poétique, qui charrie une série de valeurs importantes pour la personne, telles que le bien-être, l’estime de soi, le fait d’incarner parfois un personnage et de se protéger. Chacun a sa propre sa vision de la beauté, donc on a envie de servir chacun de manière personnalisée, pour répondre au mieux à ses besoins et aspirations. »

Écoute, empathie, conseil sur mesure, tels sont les mots clés dans l’évolution actuelle de la chaîne. « Nous vendons des cosmétiques que l’on met à même la peau, donc au plus proche de l’individu. C’est important, dans ce cadre-là, d’avoir les mots justes, d’arriver à rassurer et surprendre. »

Les magasins sont en cours de rénovation, avec le développement d’une dizaine de boutiques « luxe » dans les centres urbains, comme celle de Bruges (notre photo). « Nous souhaitons que toutes les marques de grand prestige s’y expriment de façon spectaculaire et, en même temps, nous y introduisons des marques très spécialisées, comme Jo Malone, Bobbi Brown et bientôt L’Atelier Cologne qui proposent une expérience différente aux clients, qui apportent une dose de rêve supplémentaire par leur histoire. »

Autre projet d’envergure chez Planet Parfum, le redéploiement de sa propre gamme de cosmétiques, Close, dont l’identité visuelle et l’offre vont être revues en profondeur. « On commence par des lignes de bain et de soins, pour évoluer vers des essentiels du maquillage et des boosters qui permettent une finition particulière ou renforcent l’effet d’un autre produit. »

« La Belgique a pris un peu de retard dans la parfumerie de luxe, à nous de le rattraper », conclut le directeur général, Tanguy De Ripainsel. « Il n’y a pas de raison que notre pays n’ose pas évoluer, tout en s’inspirant de ce qui se fait ailleurs. Nous avons envie de réenchanter le monde de la beauté. »

www.planetparfum.com


Article publié dans le Psychologies