s'occuper de ses parents

S’occuper de ses parents en les accueillant à la maison

Les années passent, vous voilà dans la cinquantaine bien entamée. Les enfants sont partis mais l’espace et le temps libérés risquent de ne pas le rester longtemps. Les parents ont pris de l’âge et nécessitent d’être pris en charge. Et s’ils venaient habiter à la maison ? Une décision qui demande réflexion.

Reading Time: 2 minutes

Même si leur santé générale reste correcte, il arrive un moment où il faut prendre une décision face à l’avenir des parents. La cinquantaine ne vous touche pas (encore) mais vous rappelle vos obligations. Les enfants partent, mais les parents les remplacent désormais sur votre liste de soucis à gérer. Que faire ? Un placement dans une maison de retraite ou une seigneurie de qualité coûte un bras. Et les places disponibles se font de plus en plus rares. Il reste une solution, mais qui demande cependant réflexion avant de s’engager : héberger les parents à la maison.

Une source de conflit possible

Premier point à examiner, cette cohabitation est-elle possible question compatibilité des caractères ? Et votre partenaire est-il d’accord de faire face à cette charge ?
Avant tout, il est utile de discuter entre membres de la famille qui vivent déjà ensemble sous le même toit. Le mari, les enfants encore présents. Si le feu passe au vert, il est conseillé de contacter le médecin de famille. Un accueil à domicile est-il possible, avec les soins éventuels ? Enfin, une réunion avec les parents mettra un point final à ces consultations. Ont-ils réellement envie de venir chez vous ?

Un rapprochement profitable qui se prépare

Ceci dit, partons du principe que tout se passe bien entre les générations. Avoir des parents âgés à la maison peut être bénéfique si leur santé est bonne. Cette cohabitation peut rapprocher les générations, les petits-enfants avec les grands-parents notamment. Une présence qui peut vous soulager dans bien des domaines : accueillir les enfants de retour de l’école, les garder s’ils sont malades, une présence en cas de venue d’ouvriers, etc.

Mais éviter les soucis au quotidien demandera aussi des aménagements, comme des espaces de vie réservés à vos hôtes ou l’absence de surprotection. Les parents auront besoin de liberté, de ne pas devoir être en permanence dans vos traces ou surveillés.

Ne vous leurrez pas, la vie ensemble ne sera pas toujours tranquille. Mais l’accueil à domicile, si réalisé avec l’aménagement nécessaire et les aides médicales, permettra certainement une plus longue durée de vie des parents. Et des échanges intergénérationnels de qualité. Pour vous comme pour eux.


© Fiftyandme 2021