Jim Morrison

Jim Morrison, plus vivant que jamais !

C’était le 3 juillet 1971. Ce jour-là, le rock perdait Jim Morrison. Co-fondateur avec Ray Manzarek du mythique groupe californien The Doors. Cinquante ans après, la légende de Jimmy reste bien vivace. Evocation.

Reading Time: 2 minutes

Avec son allure de gourou à cheveux longs, parfois barbu, Jim Morrison en imposait sur scène. Souvent imbibé d’alcool ou de stupéfiants, tel un reptile face à sa proie, le leader des Doors envoutait son public. Séduit par sa personnalité, ses chansons aux paroles crues et sa musique empruntée à différents courants artistiques. Du blues au rock en passant par la musique psychédélique. Jim Morrison ? Cinquante ans après sa mort, sa musique reste magistrale. Unique dans la provocation et la création artistique. Transmise de génération en génération.

Un leader adulé par la jeunesse

Pour comprendre son influence, il faut replacer Jim Morrison dans le contexte de l’époque. Marquée par la guerre du Vietnam. Pour les jeunes des années 60-70, Morrison va devenir un grand frère, un symbole. Celui de la rébellion au puritanisme ambiant, aux parents. Mais aussi au gouvernement américain, en quête d’appelés pour aller se battre dans les lointaines rizières du Vietnam. Alors que les jeunes ne souhaitent connaître que la liberté et l’amour. Une révolte pleinement incarnée par la
chanson When the Music is over, dans laquelle le chanteur réclame le monde. Et tout de suite.

Pourquoi les Doors ?

Si son héritage s’avère majeur aujourd’hui encore, avec une liste de succès aussi longue que le bras, le groupe californien a eu une existence plutôt brève. Créé en juillet 1965 par Jim Morrison et Ray Manzarek, The Doors sera dissous en 1973. Comment, d’ailleurs, aurait-il pu survivre à la mort de son leader ? Quant au nom du groupe, il provient de deux sources distinctes : les écrits d’Aldous Huxley et de William Blake. Deux auteurs qui ont largement inspiré Jim Morrison. Le chanteur-poète voulait être cette porte entre le monde réel et l’autre, l’inconnu. Que reste-t-il de l’héritage de Jim Morrison ? Les conditions de la mort de Jim Morrison restent toujours enveloppées d’un certain flou. Qu’importe au fond. Il reste de l’artiste américain un héritage musical de grande valeur. Une star aussi populaire morte que vivante. Qui peut, en effet, se targuer d’avoir sa tombe surveillée 24 sur 24 ? Celle de Jimmy est au Père-Lachaise, visitée par une foule de curieux et de fans, venus y déposer des offrandes. La mort n’est pas une fin pour Jimmy. Membre du club des 27, ces stars mortes à 27 ans. Comme Brian Jones, Janis Joplin, Kurt Cobain ou Amy Winehouse.

Top 5 des hits de Jim Morrison (The Doors)

Evoquer Jim Morrison, c’est très bien, l’écouter c’est mieux. Faisons-nous plaisir avec ce choix subjectif, volume sonore à fond.

L.A. Woman (1971)

The End (1967)

Light my fire (1966)

Riders on the storm (1971)

When the music is over (1967)


© Fiftyandme 2021