recueil spirou 1

Des couvertures inédites de Spirou dans un ouvrage hommage

Reading Time: 2 minutes

Bonne idée que celle des éditions Dupuis de reproduire dans un très beau livre les couvertures réalisées par André Franquin pour les recueils Spirou. Un bon moment de lecture pour revisiter un passé glorieux et évocateur.

Par Philippe Degouy

Toutes les couvertures des recueils Spirou !

Une histoire sans paroles. Ou presque. Un très beau livre rassemble pour les fans, (et ils sont nombreux!) les couvertures des recueils du journal Spirou réalisées par André Franquin. Père de Gaston Lagaffe et père adoptif du duo Spirou Fantasio. Notamment. Des recueils dont la genèse remonte à l’idée première de Jean Dupuis de recycler les invendus du magazine Spirou sous la forme d’un volume dont la pagination est passée au fil du temps de 320 pages à plus de 700 pages. Des recueils, au dos toilé coloré, qui font aujourd’hui le bonheur des collectionneurs, surtout pour les couvertures, spécialement réalisées pour l’occasion par Franquin.


Avec cette centaine de couvertures joyeuses et originales, le lecteur revit de bons moments d’une jeunesse passée. Car, les joyeux quinquas s’en souviennent, ces recueils étaient souvent offerts en guise de récompense scolaire, achetés à la librairie du quartier, celle qui sentait si bon le papier et l’encre, ou de cadeau pour Noël, bien avant l’arrivée des jeux électroniques. Des recueils qui doivent encore traîner dans vos greniers.

Entretien avec Franquin

L’album propose des rééditions de couvertures, des esquisses, quelques explications sur la création d’une couverture ou d’une autre. Mais sans guère de textes. Le lecteur est replacé face à l’œuvre, comme il le serait dans une galerie. A lui le soin d’admirer les traits, l’évolution graphique du maître, son sens du détail, de l’importance du décor. Tout cela est bien joyeux, comme une bouffée d’air bienvenue dans notre société qui manque de pitres sérieux comme l’était Franquin.

Ne jamais se prendre au sérieux

Plus de 80 couvertures sont rassemblées, qui aiment jouer sur les gags, les mots, les anniversaires. Comme l’une de nos préférées, celle réalisée par Franquin pour le volume 105, avec un Gaston qui recouvre une colonne Morris (clin d’oeil au dessinateur bien sûr)  de posters liés aux 20 ans de Lucky Luke. M’enfin! La colonne Morris, voilà une pièce de mobilier urbain qui ne doit rien évoquer à la génération 2.0.
Tout le talent de Franquin résumé en un dessin. De rappeler le  Prix Adamson décerné à André Franquin, une récompense qui peut se comparer au Prix Nobel de la BD décerné à un auteur. Force est de constater qu’il ne l’a pas volé.

Un beau livre qui doit être laissé sur la table basse du salon, comme un rappel à l’ordre. Celui sans cesse rappelé par André Franquin dans son oeuvre : ne pas se prendre trop au sérieux et garder cette envie d’enfant de jouer avec la vie. Un héritage qui s’accepte sans retenue. Houba Houba!

recueil spirou 2

Toutes les couvertures des recueils du journal de Spirou par Franquin.
Ed. Dupuis, 172 pages, 30 euros
Couverture: éditions Dupuis
www.dupuis.com

Cet article vous a plus ? Vous aimerez également « Hommage à Will, un artiste qui a marqué l’univers de la BD ».

 


© Fiftyandme 2022