Fanny Ardant : « Rien ne résiste à l’amour ! »

Ni les craintes. Ni les préjugés. Et encore moins l’âge… ne résistent au grand Amour. Dans « Les Jeunes Amants », à découvrir au cinéma dès le 9/02, Fanny Ardant nous séduit par sa fragilité, sa classe et la maturité de son jeu.  Dans la peau de Shauna, 70 ans, libre et indépendante, elle va vivre une histoire passionnée avec Pierre, un homme de 45 ans. Contre toute attente, Pierre ne voit pas en elle “une femme d’un certain âge”, mais une femme, désirable, qu’il n’a pas peur d’aimer. A ceci près que Pierre est marié et père de famille… Tête-à-tête avec une actrice qui n’a de cesse de séduire son public.

Reading Time: 3 minutes

Un coup de foudre entre un homme quarantenaire et une femme septuagénaire, vous y croyez ?

Fanny Ardant : Rien ne résiste à l’amour. Toutes les craintes, les préventions, les préjugés sont toujours des jugements de la société. Faire rentrer les gens dans des cases, éradiquer les comportements inattendus. Je crois à l’amour fou, à l’amour qui dépasse toutes les injonctions de la société et ignore le regard des autres. Le grand amour, c’est toujours des histoires qui vont contre vents et marées. Autrefois, les préjugés concernaient les différences de milieux sociaux, puis les différences de religions… Plus la société veut éloigner les amoureux, plus elle consolide, renforce leurs liens.

Les Jeunes Amants montre que l’amour est plus fort que toutes les conventions sociales…

Dans le film, quand l’épouse de mon amant apprend mon âge, sa première réaction est d’éclater de rire. Pour elle, l’amour entre Shauna et Pierre est inenvisageable. Puis petit à petit, elle s’aperçoit que son mari devient de plus en plus mélancolique en étant séparé de moi, son point de vue évolue… Grâce à la force de l’amour le regard des personnages autour de moi change.

L’âge de Shauna rend son amour avec Pierre plus « dangereux » pour l’épouse de Pierre ?

Ce n’est pas une passade. Absolument. Souvent, les infidélités des couples relèvent d’attractions sexuelles et « de belles nuits » sans lendemain. Tandis qu’ici, entre Shauna et Pierre la différence d’âge est la preuve qu’il n’y a que l’amour qui a pu les faire se rencontrer et se lier aussi puissamment.

Que pensez-vous de Shauna, qui semble avoir envie de l’histoire avec Pierre mais n’ose pas la vivre ?

Shauna n’est pas une séductrice : elle n’a pas confiance en son corps. Et c’est justement parce qu’elle tombe amoureuse qu’elle hésite. Dans sa vie, elle a eu plusieurs histoires. Mais on peut avoir connu beaucoup d’hommes et soudain reconnaitre celui qui est unique, celui qui est pour vous. C’est ce qui se passe avec Pierre mais elle n’ose y croire, elle se dit qu’elle rêve, qu’elle est en pleine fantasmagorie. Elle lutte comme dans un éblouissement, dans un vertige. C’est tellement beau qu’elle n’y croit pas. Elle a peur de se fracasser, parce que plus fragile à son âge. C’est pour ça que la scène avec sa fille, Cécilia, est importante. Shauna sait très bien qu’elle va être exposée à la critique sociale, au ridicule, aux quolibets… Elle est assez intelligente pour deviner l’obstacle du « qu’en dira-t-on » mais elle le brave et le dépasse.

Copyright Cinéart

Pierre est très convaincant pour persuader Shauna qu’elle ne rêve pas, qu’il l’aime profondément, que ce n’est pas une tocade…

Elle ne veut pas entraîner un homme dans une relation avec une femme qui n’a pas d’avenir. Shauna est un esprit cultivé, elle a travaillé toute sa vie, ce n’est pas juste une romantique qui a lu trop de romans d’amour. Elle a peur d’entraîner, dans sa perte, un homme dans la force de l’âge. Et si elle prend ses distances à ce moment-là, c’est aussi par amour pour lui.

Cruel paradoxe et romantisme absolu : Shauna refuse de vivre leur amour… par amour !

C’est le véritable amour ! D’aimer quelqu’un plus que soi. De faire passer sa vie et son bonheur avant le sien.

Les Jeunes Amants semble réhabiliter l’idée de l’Amour avec un A majuscule : l’étincelle magique entre deux êtres, quels que soient leur position sociale, leur origine, leur genre, ou ici leur âge… L’Amour libéré de tout étiquetage idéologique ou sociétal. Qu’en pensez-vous ?

Ce film est un grand chant d’amour à l’amour. Le personnage masculin est magnifique. L’amour est toujours au-delà de la politique, c’est toujours la même magie depuis Tristan et Yseult. Le film dit aussi qu’il faut vivre intensément le présent. Ne pas avoir peur, se lancer dans l’aventure et le risque. Parler d’amour, raconter des histoires d’amour, c’est la responsabilité de chacun. Que chacun vive de façon libre l’histoire qu’il est en train de vivre ! Se moquer d’avoir l’air ringard, ou ceci ou cela. Passer à côté de la force de l’amour, c’est risquer de perdre sa vie.

Les JEUNES AMANTS, un film de Carine Tardieu avec Fanny Ardant, Melvil Poupaud et Cécile de France – au cinéma le 9 février 2022.


© Fiftyandme 2022