GAIA

GAIA : depuis 1992, la voix des sans voix

En 2022, cela fera 30 ans que GAIA lutte pour ceux qui ne peuvent s’exprimer seuls, les animaux. Pour les aider, pensez aux dons. De notre vivant ou par le biais d’un testament, chaque geste compte.

Reading Time: 2 minutes

C’est une bataille constante : donner une voix à ceux qui n’en ont pas. En effet, le Groupe d’Action dans l’Intérêt des Animaux mène son combat au travers de campagnes et actions visant à dénoncer la maltraitance des animaux. Et ceci, plus particulièrement dans les domaines de l’élevage (abattage des animaux, élevages d’animaux pour leur fourrure, transports d’animaux, marchés au bétail), les tests sur les animaux, les parcs animaliers et cirques, ou encore les abus lors d’événements folkloriques.

La mission de l’association est donc de convaincre, non seulement la population, mais aussi et surtout les pouvoirs politiques, les entreprises et industries afin d’obtenir des pratiques plus respectueuses et de meilleures lois pour protéger les animaux.

Quels sont les moyens utilisés par GAIA ?

Au total, l’équipe de GAIA se compose de 14 collaborateurs, 3 consultants et un collaborateur européen, ainsi qu’une centaine de bénévoles actifs. Des ateliers sont organisés dans les écoles et GAIA entretient le dialogue avec le domaine de l’entreprise et de la grande distribution, toujours afin de faire évoluer les pratiques de consommation et de production, et les consciences au sujet du respect du bien-être animal.

Les campagnes de GAIA se basent sur des rapports scientifiques, des reportages en caméra cachée, des enquêtes et se poursuivent souvent par des actions en justice. C’est donc ici que les dons s’avèrent tellement nécessaires : GAIA ne recevant pas le moindre subside, ce sont les cotisations de leurs donateurs, les dons et les legs qui financent leur fonctionnement et leur permet d’exister. A noter qu’une campagne sur trois ne verrait pas le jour sans les legs testamentaires.

Une aide posthume

Pour faire un don par le biais de son testament, rien de plus facile. Que ce soit un testament rédigé auprès d’un notaire avec témoin ou un testament olographe signé de votre main, toutes les informations nécessaires se retrouvent sur le site de GAIA. Vous pouvez aussi y demander une brochure d’information avec des exemples ou prendre contact avec un collaborateur qui vous aidera avec grand plaisir par téléphone ou lors d’un rendez-vous. Un petit geste pour de grands résultats.

L’association propose aussi aux personnes qui décident de l’inclure dans leur testament de prendre soin de leurs animaux lorsqu’elles ne seront plus là : leurs amis à quatre pattes sont alors confiés à des familles liées par un contrat d’adoption à GAIA, garantie de bons soins et d’amour.

Toutes les informations sur www.gaia.betestament@gaia.be ou par téléphone au 02/245 29 50.


© Fiftyandme 2022