La ferme de Georges à Atins : un séjour en pleine nature au Brésil

Reading Time: 5 minutes

Un projet intercontinental

La Ferme de Georges n’aurait pas pu voir le jour sans une collaboration intense entre les deux initiateurs du projet, Pierre Bident Moldeva et Olivier Verwilghen, et l’architecte d’intérieur belge Yorick Piette, qui a eu, à nouveau, l’opportunité de concevoir des espaces uniques dans un cadre privilégié. Réunis par l’attrait du beau et la recherche d’authenticité, Pierre et Olivier se sont lancés sans expérience dans le monde hôtelier. « Je déteste les business plan », explique Pierre Bident Moldeva. « Tout ce que j’ai accompli s’est manifesté à moi pratiquement par accident ». Le couple gère aujourd’hui deux hôtels au Brésil et veille à proposer une expérience inoubliable fondée sur ce que les aménagements et les lieux ont de meilleur à offrir.

atins brésil

Pour Yorick Piette, ce fut l’occasion de concevoir des ambiances en harmonie avec les éléments naturels, son intervention pouvant se résumer en un mariage entre l’intérieur et la nature environnante. Le projet a également pu voir le jour grâce à la présence de Mark Dixon, artisan et entrepreneur qui fut le lien entre les dessins du Belge et les artisans locaux. « Pour la mise en œuvre, nous avons dû partir dans le village à la recherche du meilleur menuisier. Le village étant reculé, travailler en circuit court est passé de l’intention à une réelle nécessité », explique Yorick Piette. Acheminer les matériaux, déterminer les périodes les plus propices à la construction, tout cela a demandé une parfaite connaissance des lieux que seuls les locaux pouvait apporter à l’équipe fraîchement arrivée. Il était donc indispensable de les inclure dans le processus de conception, et ce dès le début du projet. Aujourd’hui, la Ferme de Georges est devenue une adresse incontournable de la côte nord-est du Brésil. Le petit complexe hôtelier continue d’évoluer et compte offrir, dès la saison prochaine, deux nouveaux chalets, un restaurant remanié, afin de répondre à la demande d’une clientèle exigeante, et des activités inédites. Une piscine est également à l’étude en collaboration avec des architectes locaux.

Des logements pour rêver

Les chalets offrent une superficie de 30 à 100 m2 et sont tous équipés d’une salle de bain et d’une terrasse privative. Chaque chambre dispose d’un lit kingsize, d’un salon séparé muni de sofas, de moustiquaires, de ventilateurs, de placards intégrés, de miroirs, d’une douche, d’un double évier, d’un coffre ainsi que d’un mini-bar. Les chalets s’ouvrent tous sur de larges espaces extérieurs privatifs qui invitent au délassement, confortablement lové dans un hamac.Véritable invitation à la rêverie, celui-ci vous berce au rythme du vent. Une des priorités des concepteurs était de privilégier la lumière naturelle tout en veillant à offrir suffisamment d’ombre et de vent.

atins brésil

L’homme derrière la déco

Yorik Piette est un architecte d’intérieur basé à Bruxelles. Il s’occupe principalement de projets résidentiels, allant du petit appartement à la maison unifamiliale. « J’apporte un grand soin à l’écoute, il s’agit de projets nourris d’attentes, je veille donc à comprendre les souhaits de mes clients avant de les transposer dans l’espace », explique-t-il. Ce globe-trotter met l’accent sur la lumière et les proportions qui, selon lui, ont un réel impact sur le bien-être des usagers. «L’harmonie volumétrique est une des clefs d’une ambiance réussie », poursuit-il. Le contexte dans lequel s’inscrivent ses interventions est l’autre élément majeur qui influence son processus créatif. Pour Yorick Piette, « nous ne sommes jamais les premiers à intervenir quelque part, ne l’oublions pas. Chaque brique, chaque pierre raconte une histoire. »

Cet article vous a plu ? Vous aimerez aussi: “Besoin de soleil? Partez à la découverte des Bahamas!”

 

 


© Fiftyandme 2022