photo famille qui cuisine heureuse

Véganisme : effet de mode ou philosophie de vie ?

Suite à une réflexion sur son alimentation personnelle mais aussi sur les différents scandales ponctuant notre société de consommation, Natacha Legrand a, il y a quelques années, totalement changé sa façon de s’alimenter. Parallèlement, à défaut de trouver dans les commerces habituels tout ce dont elle avait besoin pour son nouveau mode alimentaire, elle ouvrait en 2015 le premier magasin 100 % Vegan de Belgique… Natacha nous éclaire sur la philosophie Vegan.

Reading Time: 2 minutes

3 questions à Natacha Legrand, créatrice du magasin « Vegasme »

Quels sont les différences entre végétarisme, végétalisme et le mode de vie 100 % vegan ? Effet de mode ou nécessité contemporaine ?

Le végétarien exclu la consommation de chair animale (viande, poisson). A mon sens, dans le principe de ne pas faire souffrir et de ne pas tuer les animaux, il faudrait également exclure les crustacés.

Le végétalien ne consomme aucun aliment ayant un lien avec le règne animal. Le végétalisme ne concerne que l’alimentation (bio) avec, en bonne logique, un sens évident pour l’écologie.

Une personne vegane s’attache non seulement à l’alimentation – elle est d’office végétalienne – mais aussi et surtout possède une philosophie plus large. Elle boycotte toutes les activités qui exploitent les animaux de quelque façon que ce soit. Pas de chaussures en cuir, pas de cosmétiques ou produits d’entretien testés sur animaux ou à base de produits carnés, etc.

Ici, en boutique, nous allons même plus loin en proposant des vins qui n’ont pas de matière animale dans leur composition. Personne n’en parle mais on intègre de la graisse de porc dans certains vins alors que d’autres sont filtrés par des arrêtes de poisson !

Phénomène de mode ou réaction collective de défense de notre alimentation et de notre façon de vivre, je pense que c’est un peu des deux. Auparavant, les gens n’étaient pas moins sensibles mais plutôt moins informés. Aujourd’hui, ils se posent des questions sur les scandales alimentaires récurrents et les maltraitances animales grâce aux infos et documentaires.

Comment et pourquoi êtes-vous devenue végétarienne, végétalienne puis adepte d’un mode de vie totalement vegan ?

C’est à l’université, à la cantine, que je me suis rendu compte que je me nourrissais très mal. Faute de temps mais aussi faute d‘information. Le déclic s’est fait le jour où j’ai été malade après avoir mangé un steak-frites. J’ai découvert pas mal d’infos et vidéos sur Internet parlant de la maltraitance animale, des dérives du secteur alimentaire, etc. C’est à ce moment-là que j’ai arrêté, du jour au lendemain, de consommer de la viande.

Pourquoi avoir ouvert un magasin 100 % vegan ?

Du fait de ne pas trouver tous les produits vegan dans les autres magasins, j’ai décidé d’ouvrir, en 2015, un magasin 100 % vegan et d’y proposer le plus large choix possible de produits qu’il était trop souvent impossible de trouver ailleurs. Après un an de préparation, de recherche de financement et de contacts, « Vegasme » est aujourd’hui le plus grand magasin d’alimentation et de produits vegan (cosmétiques, entretien, accessoires, livres) à Bruxelles et même en Belgique. Ce choix de vie, cette philosophie, ces rencontres et connaissances, ce projet très complexe à mettre sur pied, ont abouti à me créer un emploi qui me passionne et qui me permet de militer pour la défense de causes qui me tiennent très fort à cœur.

 

Natacha Legrand
propriétaire et créatrice du magasin Vegasme
Chaussée de Waterloo, 367 – 1050 Bruxelles
www.vegasme.be

Vous aimerez aussi ? Tero nous ouvre les portes d’un monde plus végétal et savoureux !