Le sel, ennemi du cœur et des artères

Publié le

Reading Time: 3 minutes

Le sel est connu pour rehausser la saveur des plats. Et en plus d’être un aromatisant, le sel est une substance dont notre corps a besoin. Cependant, consommé en grande quantité, il peut être nocif pour la santé. Il fait perdre l’élasticité des tissus internes, ce qui peut causer de l’hypertension artérielle qui augmente le risque d’accidents cardio-vasculaires. Il provoque la rétention d’eau, qui aggrave l’apparition de cellulite et accélère le vieillissement de la peau. Mais nous sommes nombreux à en consommer trop. La consommation moyenne de sel pour les adultes en Belgique est d’environ 10,5 grammes par jour. Le Conseil Supérieur de la Santé (CSS) recommande de diminuer la consommation de sel à moins de 5 grammes par jour.

life-magazine

Ajouter du sel pendant la préparation des plats ou à table n’est pas une habitude si difficile à abandonner. Etant donné que la plupart d’entre nous consomment plus que la quantité de sel journalière recommandée (6 g), il serait bon de changer quelques habitudes car réduire votre consommation de sel peut faire diminuer votre tension artérielle et ainsi vous aider à garder votre cœur en pleine forme.

Vous serez surpris de voir à quelle vitesse vos papilles gustatives s’adapteront à ces changements. En réduisant progressivement votre consommation de sel, vous ne devriez même pas vous rendre compte de la différence.

Manger moins salé

Life-magazine

Voici quelques moyens simples de réduire votre consommation de sel :

  • Vérifiez les étiquettes sur les emballages des aliments que vous achetez. Le sel y est souvent mentionné sous le terme de sodium (6 g de sel équivaut à 2,5 g de sodium). Pour les aliments préparés, reportez-vous à la mention « quantité par portion ».
  • Essayez d’ajouter moins de sel quand vous cuisinez (p.ex. dans les légumes cuits à l’eau, les ragoûts, les sauces pour pâtes, etc.). Au fur et à mesure que vous vous y habituez, diminuez-le de plus en plus jusqu’à le supprimer complètement.
  • Evitez d’ajouter du sel à votre assiette : goûtez d’abord et essayez de remplacer le sel par des herbes.
  • Pimentez vos plats avec des épices comme le curcuma, le cumin, le gingembre et la cannelle qui ont un goût puissant qui agrémente les plats. Plusieurs mélanges d’épices existent et ils ne comportent que peu ou pas de sel.
  • Evitez les en-cas salés comme les chips et les noix, les aliments tels que les plats préparés, les plats à emporter et les aliments très salés comme le bacon et le fromage.
  • Mangez plusieurs variétés de fruits et de légumes. Essayez de manger au moins 300 grammes de légumes et 200 grammes de fruits par jour.
  • Evitez les sauces (surtout les sauces au soja) dont certaines sont très salées.
  • Laissez tomber la cuisson à l’eau qui dénature le goût des aliments au profit de la cuisson en papillote, à l’étouffée ou encore mijotée, dans une cocotte en fonte ou un plat en terre. Le must ? La cuisson vapeur qui préserve les qualités aromatiques et organoleptiques des aliments (moelleux, croquant, couleur) ou le wok dont le temps de cuisson court permet aux légumes de conserver bon goût et texture croquante.

Vous voulez en savoir plus sur votre consommation de sel ? Vous êtes curieux de découvrir « les dessous » du sel dans votre alimentation ? Faites donc le test du sel sur testsel.be.