astuces mémoire cerveau

7 astuces pour booster sa mémoire

Qui n’a jamais eu un nom « sur le bout de la langue » ? Qui n’a jamais laissé une consigne aux oubliettes ? Qui n’a jamais cherché ses clefs ? C’est agaçant ou handicapant. Pour garder un cerveau en pleine forme, outre l’entraînement, il s’agit de mener une vie sociale riche et diversifiée. Découvrez nos 7 astuces pour booster votre mémoire.

Par Patricia Massange

Contrairement à une idée reçue, la mémoire n’est pas comparable à un disque dur d’ordinateur. Elle est vivante, souple et se façonne chaque jour, comme une boule de pâte à modeler, elle ne s’use que si l’on ne s’en sert pas. Vous oubliez sans cesse les noms de vos collègues de bureau, vous cherchez tout le temps vos clés ou vos lunettes ? Pas de doute, votre mémoire flanche ! Il est temps pour vous de vous secouer les méninges…

Astuce 1: Jouez !

Seul ou à plusieurs, entre amis ou en couple, avec vos enfants ou petits-enfants, un seul mot, amusez-vous et surtout faites fonctionner vos neurones et faites appel à vos connaissances. Mettez-vous au Scrabble, au Memory, à la belote, aux dames, aux échecs, au bridge, au Cluedo, Trivial Pursuit ou à tout autre jeu de logique ou de stratégie. Selon le type de jeu choisi, vous développez votre concentration, votre sens de l’observation, votre esprit logique, votre culture générale… Si vous ne trouvez pas de partenaire, rabattez-vous sur les puzzles ou vers les magazines où mots croisés, mots fléchés, sudokus et autres exercices ouvrent votre esprit et vos connaissances. Ou laissez-vous tenter par les tablettes, l’ordinateur où une multitude de sites vous attend (www.jeu-test-ma-memoire.com, fr.ibraining.com, www.jeuxjeuxjeux.fr), (en NL: memozor.com, www.ibraining.com, www.poki.nl), certains jeux télévisés ou les consoles de jeux Nintendo DS ou Wii et Wii U de plus en plus utilisées par les seniors et qui proposent des jeux et des tests de mémoire très ludiques : Cérébrale Académie (Big Brain Academy en NL) sur Wii ou encore le programme d’entraînement cérébral avancé du Docteur Kawashima – Quel âge a votre cerveau ? – (How old is your brain? en NL) sur Nintendo DS.

Astuce 2: Apprenez !

La retraite professionnelle ne doit pas entraîner une retraite intellectuelle. Pour entretenir votre mémoire, il faut la faire travailler. Les multiples activités (cuisiner, bricoler, jardiner, lire…) permettent de stimuler et de conserver ses aptitudes cérébrales.

Astuce 3: Dormez !

Respectez vos nuits car le cerveau profite de ce moment pour trier et classer les souvenirs et les informations reçues dans la journée. Pendant le sommeil lent, la mémoire archive les connaissances et les faits ; durant le sommeil paradoxal, celui des rêves, elle enregistre les gestes qui effectuent les tâches. Si vous manquez un de ces 3, 4 ou 5 cycles nocturnes, la consolidation de vos souvenirs est très perturbée. Les micro-siestes au bureau sont à cet égard également bénéfiques.

Astuce 4: Dégustez !

Mangez équilibré pour donner à votre cerveau tous les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement. Certains nutriments sont à privilégier pour préserver vos capacités intellectuelles : les vitamines et oligo-éléments antioxydants, les oméga-3 et les vitamines B.

Astuce 5: Sirotez !

Buvez de l’eau car la déshydratation altère les capacités de concentration et de réactivité. Quant à l’alcool, si sa consommation est élevée, il peut entraîner au bout de quelques années des lésions irréversibles des neurones.

Astuce 6: Remuez !

Bougez tous les jours car le sport, même moyennement intense, permet de garder l’esprit comme la ligne et améliore aussi les performances de la mémoire. Le cerveau secrète des endomorphines, pendant et après l’effort, et stimule le volume sanguin qui irrigue les cellules grises et favorise une meilleure nutrition des neurones ce qui permet d’en générer d’autres. Mieux encore, pratiquer un sport augmente le taux de BDNF, une super protéine impliquée dans la création et la connexion de nouveaux neurones, essentiel pour la mémoire à long terme.

Astuce 7: Sortez !

L’isolement est l’ennemi majeur de la mémoire. Il est essentiel de quotidiennement discuter et débattre avec autrui. Une vie active, c’est aussi continuer à sortir, à rencontrer des amis, à aller au cinéma, visiter des musées ou des expositions. Entretenir une vie sociale est le meilleur des stimulants.

A LIRE !

Anne Dufour et Catherine Dupin, Entraîner sa mémoire, c’est malin, Leduc.s éditions.
Alain Lieury, Le livre de la mémoire, Dunod.

Cet article vous a plus? Vous aimerez également « Le sport, fontaine de Jouvence du cerveau«