hortithérapie

L’hortithérapie pour se sentir mieux

On est tous à la maison et le soleil brille ! N’est-ce pas le moment idéal pour entretenir le jardin ? D’autant plus que jardiner a de nombreux effets bénéfiques sur notre mental et notre santé ! Alors, qu’attendons-nous pour profiter des vertus de l’hortithérapie ?

Reading Time: < 1 minute

Jardiner, c’est bon pour le moral !

Arroser ses plantes, enlever les mauvaises herbes, planter des graines pour obtenir de jolies fleurs ou encore entretenir notre propre potager pour déguster de bons fruits et légumes frais et bios… Autant de pratiques de jardinage qui profitent à notre santé. L’hortithérapie fait ses preuves depuis de nombreuses années : elle serait capable de prévenir l’émergence de certains troubles ou d’une dépendance et d’inverser le cours de certaines maladies neurologiques et psychiatriques. Ce traitement est même utilisé pour soigner l’autisme, les migraines ou encore les dépressions profondes. De plus, jardiner améliore les conditions de vie, notamment parce qu’on reste en mouvement : on travaille l’équilibre et la souplesse, on entretient la mobilité articulaire lorsqu’on rempote… C’est (quasi) un sport, le jardinage !

S’ajoute à cela le fait qu’aménager et s’occuper de son jardin requiert les fonctions cognitives : il faut savoir se répérer dans le temps et dans l’espace, mémoriser le nom des végétaux, plantes, légumes ou encore savoir comment s’en occuper correctement.

Vous aimerez aussi ? Les bons gestes du début d’été pour entretenir ses rosiers