activités 50 ans

4 activités pour être au top à 50 ans !

A côté de la jeune génération 2.0 de plus en plus sédentaire, selon certaines études réalisées, les 50 ans et plus optent quant à eux pour des activités sans cesse plus actives. Comme pour exprimer la volonté de braver le temps qui passe avec un corps gardé en bonne forme, et l’envie de tester de nouvelles sensations. Petit tour d’horizon, à l’entame de la belle saison qui s’annonce.

 

Après une saison hivernale plus propice au cocooning, aux activités plus tranquilles, place est laissée aux loisirs actifs, à réaliser en extérieur. Non, vous ne trouverez pas dans cet article des adresses de clubs de jeux de cartes ou de pétanque. Les seniors du XXIe siècle ne sont pas en reste quand il s’agit de bouger, de pratiquer des sports ou des loisirs encore peu présents voici quelques décennies. Pour conserver le plaisir de s’amuser maintenant que les enfants ont quitté le domicile et que le pouvoir d’achat laisse une belle marge de manœuvre pour le fun. Il n’y a plus d’âge pour se dépenser, pour découvrir autre chose. Nous vous proposons quelques idées de loisirs qui laisseront des souvenirs agréables. Parfois quelques courbatures aussi. Mais comme on dit au pays de l’oncle Sam, « no pain, no fun ».

Activité physique après 50 ans ? On dit mille fois oui!

La grande tendance actuelle et qui se confirme selon les chiffres de ventes concerne le vélo électrique. Attardons-nous sur ce produit qui risque de connaître une longue carrière avec des seniors en forme de plus en plus longtemps.

L’ascension du vélo électrique

Concrètement, il s’agit d’un vélo qui accompagne le cycliste dans ses efforts. Soulignons d’abord qu’il faut pédaler en permanence pour que le moteur fonctionne. Sans pédaler, vous seriez en effet sur un cyclomoteur et non un vélo. Un vélo électrique qui permet aux seniors dont la mobilité est quelque peu réduite de connaître encore le plaisir du vélo et des beaux parcours à découvrir. Des vélos qui peuvent se louer avant d’investir dans un achat. Tiens au fait, combien cela coûte un vélo électrique ? Si on évite la réponse de Normand, il faut compter environ 2.500 euros, soit le prix moyen des VAE (vélos à assistance électrique). Après, d’autres modèles plus luxueux existent, avec des prix qui grimpent, qui grimpent. Comme la côte ardennaise qui vous défie. Si vous partagez tout avec votre moitié, un tandem électrique vous coûtera quelque 6.000 euros. Mais quand on aime on ne compte pas…
Des vélos qui permettent de bénéficier d’une autonomie de 40 à 80 kilomètres. De quoi se constituer une belle balade. Comme celles que propose le site www.visitflanders.com. Avant de vous attaquer aux jolies côtes ardennaises, lancez-vous à l’assaut des beaux paysages du nord de la Belgique. Il y a de quoi faire et force est de constater que les pistes cyclables sont un modèle de balisage et de propreté. Sur www.visitflanders.com, se retrouvent des itinéraires thématiques avec le kilométrage et les bonnes adresses où reprendre son souffle devant une bonne bière et une bricole à manger. Un site bilingue et fort bien fait. Et si vous n’avez pas (encore) de vélo, le site vous propose la carte des loueurs de bicyclettes. Vous n’aurez donc pas d’excuse pour ne pas partir à la découverte des paysages flandriens. Entre lieux historiques, charmants petits villages typiques et grandes villes non moins sympathiques.
Côté francophone, nous avons eu un coup de cœur pour les itinéraires du Ravel. Des pistes bien balisées, tranquilles. Plus de 1.380 kilomètres à découvrir avec votre nouveau vélo électrique. Tous les renseignements pratiques sont à retrouver sur ravel.wallonie.be. N’oubliez pas de consulter le chapitre consacré au code de bonne conduite. Une piste cyclable se partage.

Pour davantage de renseignements à connaître avant d’acquérir votre VAE, de nombreux sites existent, comme celui-ci, complet et pratique : www.provelo.org. Outre les infos relatives au choix d’un vélo, le site fournit également les adresses où faire réparer le vélo, où le louer ainsi que des itinéraires pour découvrir de jolis coins à Namur, Liège ou Mons. Un site qui vous conseille l’achat du vélo chez un spécialiste et les essais avant achat. Tout comme vous n’achetez pas une moto dans une grande surface. Privilégiez donc le service après-vente. Et après cela, en selle, avec le tube d’Yves Montand dans les oreilles.