Quelle coupe de cheveux choisir pour une femme à 50 ans ?

Reading Time: 3 minutes

La couleur, toute en nuances

Se colorer les cheveux ? Certaines le font déjà depuis leur adolescence ! Mais quand il s’agit de masquer les cheveux blancs, on revoit ses critères à l’exigence.

* Une chevelure n’est jamais uniforme, donc évitez l’effet casque et peu naturel d’une couleur sans nuances. Balayage, méchage, reflets, tout est possible pour donner de l’intensité et de la luminosité à la chevelure, que vous soyez blonde, brune ou rousse.

* Avec l’âge, la peau s’éclaircit. Pour que les cheveux restent en harmonie, essayez une nuance un peu plus claire que votre couleur naturelle : votre visage sera plus lumineux, votre teint sera mis en valeur ainsi que vos yeux.

* Plus subtil encore, éclaircissez d’un ou deux tons la zone des cheveux qui entoure le visage pour illuminer le teint et paraître plus radieuse.

* Si vous avez la peau claire, évitez les couleurs sombres et chaudes qui risquent de marquer davantage le visage et lui faire prendre des années au lieu de le rajeunir.

* Evitez l’effet racines, surtout si vous avez beaucoup de cheveux gris ou blancs, pensez à refaire régulièrement votre couleur : toutes les six semaines environ, c’est le minimum. La bonne idée toute nouvelle et à suivre : les kits racines que proposent aujourd’hui plusieurs marques et qui permettent de ne recolorer que les racines pour espacer ainsi les colorations.