7 choses à savoir sur le régime cétogène

Le régime cétogène, ou céto pour les intimes, gagne de plus en plus en popularité pour perdre du poids sans (trop) se priver. Sa particularité ? Il fait la part belle aux graisses ! On vous dit tout sur cette nouvelle façon de manger qui nous promet d’être mince, d’entretenir notre forme et de préserver notre santé…

Reading Time: 3 minutes

Le régime cétogène doit son nom à la « cétose »

« Le terme cétogène provient du mot « cétose », qui est une réaction naturelle du corps lorsque celui-ci manque de sucre. Il va alors utiliser de la graisse comme combustible, afin de remplacer ce dernier», indique le Docteur Alexandra Dalu*. Le corps, va ensuite produire des déchets appelés les « corps cétoniques », qui vont faire entrer l’organisme dans un état de « cétose ». Résultat : on maigrit, grâce à ce nouveau système qui pompe l’énergie dans nos graisses, mais aussi grâce à son effet coupe-faim.

Perdre du poids en mangeant beaucoup de graisses

Un repas type du régime cétogène comprend au moins 75% de matières grasses, 20% de protéines et 5% de glucides. Si, à première vue, manger beaucoup de bacon, d’oeufs, d’avocats, de mayo (maison), de beurre (clarifié de préférence) peut sembler réjouissant pendant un régime, introduire autant de graisses n’est pas toujours une partie de plaisir. Surtout en été, quand on a envie de manger plus léger ! Il vous suffit de comparer avec une alimentation dite « normale » de 2 000 calories par jour, qui équivaut à environ 165 grammes de « gras », 75 grammes de protéines et 20 à 30 grammes de glucides. 

Un régime conseillé pour les épileptiques

Le régime cétogène n’est, en soi, pas nouveau. Dès 1925, le Dr Mynie Peterman a démontré que, comme le jeûne, cette diète réduisait ou supprimait les crises épileptiques grâce à ses effets anti-convulsifs. On l’utilise également en médecine pour améliorer les symptômes du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires.

Le régime cétogène en pratique

Le régime cétogène n’est pas très pratique. Pour que le corps entre en cétose, il faut le suivre de manière très stricte. Il privilégie les viandes et les poissons, et bannit des aliments qui ont pourtant une très bonne réputation pour notre santé…  Même la patate (douce), le maïs ou la citrouille ont une teneur en glucides trop élevée pour le régime céto ! Idem pour de nombreux fruits, dont les bananes. Avec le régime cétogène, on arrête aussi  le lait, les pâtes, le pain. Même les haricots et le riz sont tabous. Qu’est ce qui reste ? Pas évident de se faire un resto ou d’accepter une invitation à dîner chez des amis… 

Surmonter la « céto-grippe »

La « grippe cétogène », « grippe low-carbs » ou encore « céto-grippe » fait référence aux symptômes communément rapportés au cours des 1ers jours d’un régime cétogène. En effet, quand le ratio gras/sucre impose au corps de tirer son énergie des graisses (en plus quelquefois d’une faim dévorante ! ), des symptômes semblables à ceux d’une grippe peuvent apparaître : fatigue, nez pris, maux de tête, irritabilité, nausées, etc. Ces symptômes peuvent durer quelques jours.  Le temps que le corps s’habitue à son changement de mode de production d’énergie. C’est le résultat de la « détox » du sucre compensée par la transformation des acides gras en corps cétoniques. Sans doute la phase la plus difficile du régime cétogène…

Votre empreinte écologique augmente immédiatement

Bacon, steak, fromages : ce ne sont pas les produits alimentaires les plus éco-friendly qui soient. Surtout quand on sait que deux tiers des terres agricoles sont destinées au pâturage ou à la culture d’aliments pour animaux. Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, la production de viande serait responsable de 15% des émissions de gaz à effet de serre. C’est autant que les émissions de tous les transports combinés… Nous ne sommes pas en train d’encourager le végétarisme, mais juste de souligner que le régime cétogène dépend fortement des produits carnés. Imaginez-vous l’impact sur la planète, si on commençait tous le régime keto en même temps ?

Et les 5 fruits et légumes par jour dans tout ça ?

Le régime cétogène ne respecte pas les recommandations diététiques habituelles qui préconisent de manger des fruits, des légumes, des grains entiers et moins de viande pour une santé optimale. C’est pourquoi ce nouveau régime est encore très controversé à l’heure actuelle. Avant de vous lancer dans l’aventure keto, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Envie d’aller plus loin ? On vous conseille de suivre de près les conseils de Johanne alias Superketo. Ses vidéos valent le détour !

*A lire : « Vive l’alimentation cétogène ! », un livre très complet rédigé par le Dr Alexandra Dalu (médecin spécialiste anti-âge et nutrition) et la journaliste santé Alix Lefief-Delcourt. Le plus ? Plein d’idées de menus, les listes de courses toutes faites et plus de 80 recettes cétogènes pour vous aider à changer votre alimentation.