L’univers de la mode met enfin les femmes de 50 ans et plus en valeur !

Briser le tabou de l’âge dans le monde de la mode ! Tel est le credo de la nouvelle campagne de la marque de mode belge Mayerline qui encourage les femmes à accepter leur cheminement de vie. Et à se sentir belles et bien dans leur peau. Témoignages.  

Reading Time: 4 minutes

Fières de notre âge !

Trop souvent, les images dans les médias (et plus particulièrement dans le secteur de la mode) mettent en avant des femmes jeunes, alors que les plus de 50 ans débordent également d’énergie et veulent elles aussi attirer les regards.

Certes, il y a bien quelques exceptions dans les défilés de haute couture, mais elles restent rares. Un phénomène injustifié quand on sait que pour 4 femmes sur 5, les plus de cinquante ans ont totalement leur place en tant que modèles.

Pour Katrien (50 ans), visage de la campagne  « Mayerline, my fit », cela ne fait pas l’ombre d’un doute : « Je suis très fière de mon âge ! Il n’y a absolument aucune raison d’en avoir honte. Les femmes de plus de 50 ans osent davantage être elles-mêmes. Avant, il fallait toujours être jeune, belle, parfaite et sans rides. Et dès que ce n’était plus le cas, on ne comptait plus. Du coup, on essayait de s’accrocher le plus longtemps possible. Alors que maintenant, nous réalisons que nous pouvons tout simplement être nous-mêmes et oser l’accepter, et c’est justement ce qui nous rend belles. »

« À part le fait de paraître un peu plus âgée et d’avoir quelques rides, pour le reste, je n’ai pas changé », déclare Monique (62 ans), qui prête également son visage à cette nouvelle collection age diversity  « Je m’habille toujours dans la même taille et mes cheveux bruns sont maintenant devenus gris. Mais ça me rend plus douce, plus belle, en fait. »

Mais outes les femmes sont loin de se sentir aussi sûres d’elles en prenant de l’âge. « En tant qu’actrice, j’ai remarqué que depuis deux ou trois ans, il y a beaucoup moins de rôles pour les femmes de plus de cinquante ans. Non que je sois invisible, mais les gens pensent moins aux femmes de mon âge. Alors que c’est justement à cet âge-là que les femmes peuvent montrer leur force et leur diversité. » explique Florence (51 ans).

Pour Katrien De Cannière, Marketing Manager chez Mayerline Brussels,  même si « Tout le monde ne s’appelle pas Iris Apfel ou Sarah Jessica Parker », il est important de leur dérouler «Nous voulons  montrer les femmes sous leur meilleur jour. Montrer ce qu’elles représentent ». Exit les tenues branchées trop habillées, « nous privilégions une mode contemporaine, confortable et de qualité. Mayerline offre une alternative moins extravagante, mais confortable et colorée, avec une coupe parfaite. Une mode axée sur le bien-être des femmes. »

A chacune son style

Plus de la moitié des femmes affirment suivre la mode. Qui que vous soyez, et peu importe votre âge, une tenue idéale donne l’impression de pouvoir conquérir le monde, non ? Chez la maison de mode belge, la coupe idéale commence par un patron conçu et découpé pour une taille 40. Chaque patron est ensuite ajusté sur un vrai corps de taille 40. Pour les plus grandes tailles, les patrons sont retravaillés et réajustés. Mais un bon patron ne fait pas tout. La coupe idéale est aussi le fruit d’un bon choix du tissu et d’une attention pour les détails de la finition afin de favoriser le confort et la liberté de mouvement. Grâce à ce savoir-faire et à ces coupes idéales, Mayerline sied parfaitement au corps et au mode de vie des femmes actives qu’elle souhaite habiller.

« Récemment, j’ai entendu une femme que je connais bien dire d’une autre femme qu’elle s’habillait quand même très jeune pour son âge. » nous confie Eva (50 ans). » Si la personne se sent bien comme ça, qui êtes-vous pour le lui reprocher? Au contraire, soutenons-nous en tant que femmes au lieu de nous juger mutuellement. L’age positivity commence aussi par nous-mêmes ! » 

En effet, la mode est moins superficielle qu’on le croit. L’apprivoiser, c’est aussi un moyen de se sentir bien dans son corps ET dans sa tête ! « C’est lorsque je peux m’habiller de manière joliment accrocheuse que je me sens la plus belle. » précise Monique (62 ans). « Quand je suis bien habillée, je me sens plus sûre de moi lorsque j’entre quelque part. Il y a des jours, je trouve que j’ai l’air vieille quand je me regarde dans le miroir, et ça ne m’enchante guère. Je prends alors un bain relaxant, je me fais belle et je mets de beaux vêtements. Je me sens directement mieux! C’est le pouvoir des beaux vêtements. Maintenant que je suis un peu plus âgée, je m’habille différemment. De manière un peu plus simple, avec des couleurs moins vives. J’ai toujours mon propre style, avec aussi des pièces vintage, sans oublier les hauts talons. Mais toujours élégante, sophistiquée et moderne. »

Copyright : Mayerline


© Fiftyandme 2022