photo Kenzo life magazine

Le troisième oeil

Publié le

Reading Time: 2 minutes

Depuis 6 ans à la direction artistique de la maison Kenzo fondée en 1970. Ce couple de créateurs Carol Lim (coréenne-américaine) et Humberto Leon (sino-péruvien-américain) renoue avec l’énergie des débuts de la marque de mode. Dans la collection automne-hiver, ils ont fait de l’oeil le motif iconique de l’univers Kenzo.

Par Lise Leroy

Imprimé vedette des vêtements, il « fait allusion à la force du troisième oeil et aussi à une protection spirituelle venue d’en haut », expliquent-ils. Mais il s’agit aussi d’un symbole qui « donne à voir le monde, son monde ». Par ce prisme, l’univers est coloré, audacieux, spontané, surprenant, dynamique. Aussi, il célèbre la diversité, la créativité et la liberté d’expression. Et ça fait du bien. Les deux fondateurs du concept store et de la marque Opening Ceremony ont poursuivi le propos en créant un parfum. En phase, donc, avec leur inspiration pour la couture. Le flacon ‘oeil’ de Kenzo World attire le regard. Encore plus avec son ‘mix and match’ de tonalités et de textures qui renvoie aux collections Kenzo. Quant à lui, le nom de la fragrance est imprimé en braille sur le dessus de l’étui.

Le jus a été composé par le célèbre nez Francis Kurkdjian autour de la fleur.  Pas une fleurette timide et délicate, non, des fleurs par brassées, comme s’il en pleuvait en un sillage peps éclatant, un bouquet imaginaire. Pivoine et jasmin d’Égypte s’associent à l’ambroxan dont la sensualité mystérieuse. De surcroît, transgresse les stéréotypes de la féminité. « L’ambroxan apporte aux fleurs ce trouble dont nous avons besoin pour oublier les fleurs en tant que telles. C’est un peu comme le sfumato dans les tableaux de Léonard de Vinci, lorsque vous juxtaposez deux couleurs. Il agit comme le brouillard, lorsque la brume brouille le contour des choses qui vous entourent, et qu’on ne distingue plus que les formes », explique le parfumeur formé à la danse classique et à la musique (piano) dès l’enfance.

Un spot publicitaire percutant

Pour parachever le tout, un spot publicitaire comme un clip percutant tourné par Spike Jonze (Dans la peau de John Malkovich, Adaptation, Where the Wild Things are, Her). Ami de longue date de Carol Lim et Humberto Leon, issus de l’université de Berkeley, Californie. Actrice et ancienne ballerine, Margaret Qualley explose d’audace dans une robe vert flamboyant. D’autant plus avec une chorégraphie endiablée qui envoie promener les conventions.

Photo Kenzo

www.kenzoworld.com


Article publié dans le Psychologies Magazine