sclérose en plaques

Le point sur la sclérose en plaques

Mal connue du grand public, la sclérose en plaques touche 100.000 personnes en Belgique. A l’occasion de la Journée Mondiale de la Sclérose en Plaques (ce 30 mai 2019), Fifty&Me Magazine fait le point sur cette maladie invalidante.

Publié le

Reading Time: 1 minute

Diagnostic de la sclérose en plaques

Il s’agit d’une affection inflammatoire, provoquant une perte de myéline dans le système nerveux central. Sa détérioration provoque la perturbation des informations envoyées par le cerveau au reste du corps, entraînant à long terme un handicap plus ou moins lourd. La SEP tire son nom de la présence de cicatrices (plaques) aux endroits où la myéline a disparu. L’avancée des recherches tend à confirmer le caractère multifactoriel de la maladie, où se mêlent prédisposition génétique et facteurs environnementaux. Elle n’est pas pour autant une maladie héréditaire. Il n’existe donc pas une, mais des scléroses en plaques, tant les symptômes (trouble de la vue, problème d’équilibre et de coordination, fatigue, altération des sensations, problèmes de mémoire et de concentration) varient d’un malade à l’autre et même d’une période à une autre.

Une lutte effrénée 

La Ligue Belge de la Sclérose en Plaques vise à informer le public sur la maladie, mais aussi à récolter des fonds indispensables au maintien de ses différents services :

Accueillir et favoriser la rencontre lors des activités dans les provinces.
Informer le public sur la maladie et ses conséquences dans la vie quotidienne.
Accompagner les personnes atteintes de sclérose en plaques et leur entourage.
Défendre les intérêts et les droits des personnes.
Aider financièrement dans une partie des surcoûts engendrés par la maladie.

Plus d’infos sur www.ligue.ms-sep.be