lait de pommes de terre

Qu’est-ce que le lait de pommes de terre ?

De plus en plus d’alternatives voient le jour pour remplacer le lait de vache. Avec des laits végétaux parfois étonnants. Comme le lait de pommes de terre, qui tente de se faire une petite place.

Reading Time: 2 minutes

Utilisées en purée, frites ou sautées, les pommes de terre se consomment aussi sous forme de lait. Une alternative végétale originale venue de Suède et devenue tendance. Pour ses bienfaits sur la santé et l’environnement. On se risque sur le bizarre ? Pour échanger notre verre de lait classique par du lait de patates ? Chiche !

Lait de pommes de terre : une idée venue du Nord

Utiliser la pomme de terre comme base pour un lait végétal. Une idée née en Suède au sein de l’université de Lund, développée par la scientifique Eva Tornberg. Bien entendu, il ne s’agit pas simplement de presser des pommes de terre pour en extraire du lait. Le lait végétalien obtenu par pressage est complété par des protéines (de pois), de l’huile de colza et d’autres ingrédients comme de la maltodextrine, une poudre naturelle riche en amidon. Un lait de pommes de terre commercialisé notamment par la marque suédoise DUG. Un produit primé lors des World Food Innovation Awards de 2021 pour ses qualités anti-allergies. Encore qualifié de produit de niche chez nous, le lait de pommes de terre est promis à un bel avenir au sein du public végan.

Quels bienfaits  apportés?

Le premier effet bénéfique de cette boisson concerne l’absence d’intolérance subie par celles et ceux qui ne digèrent pas le lait de vache. Le lait de pommes de terre ne contient pas de gluten ou de lactose. Ce qui explique en partie son succès croissant. Ensuite, le lait de pommes de terre apporte à l’organisme tous les bienfaits de la patate. Une richesse en potassium, magnésium, cuivre, fer et zinc. Sans compter les nombreuses fibres propices à un transit intestinal efficace. Une pomme de terre peu calorique. Parfaite donc pour la ligne. Un lait de pommes de terre qui fait du bien aussi à la planète. Avec une empreinte carbone moindre que celle du traditionnel lait d’amandes. La culture de pommes de terre est aussi plus facile sous nos latitudes que celle des amandes. Et réclame « 56 fois moins d’eau que celle des amandes » selon les données fournies par DUG.

Comment l’utiliser au mieux ?

Disponible dans les rayons bio, le lait de pommes de terre a une texture plutôt crémeuse avec un goût plutôt neutre. Ce qui explique qu’il se voit souvent complété par des aromates. Force est de constater que son goût en bouche ne plaira pas à tout le monde. Un lait qu’il est possible de produire chez soi. De plus en plus de sites végans proposent des tutoriels pour composer son lait de pomme de terre. A l’instar de la recette présentée sur le site https://thegreencreator.com/potato-milk/ . Un processus somme toute assez banal. Mixez des pommes de terre épluchées et cuites (environ 250 gr pour un litre de lait), ajoutez de la poudre d’amande, de l’eau en quantité variable selon la texture désirée (l’eau de cuisson peut être utilisée), un édulcorant au choix, un soupçon de vanille. Mélangez bien le tout et filtrez la préparation. Le lait de pommes de terre peut se consommer froid ou chaud. Dans le café, pour accompagner des céréales mais aussi dans les préparations qui réclament du lait.


© Fiftyandme 2022