Hahaha, une exposition pour l’humour de l’art !

Jusqu’au 16 janvier,  l’art et l’humour sont à l’honneur avec une exposition renversante de plus de 200 œuvres majeures qui soulignent le potentiel révolutionnaire du rire. Hahaha. L’Humour de l’art figure parmi les grands événements artistiques à ne pas manquer ! 

Reading Time: 2 minutes

Prendre l’humour au sérieux

De la Great Zwanz Exhibition (1885) à dada, de la peinture de l’âne « Lolo » aux ready-mades de Marcel Duchamp, de René Magritte à Marcel Broodthaers, des conférences-performances d’Andrea Fraser aux œuvres-jouets de Wim Delvoye,… Hahah. L’humour de l’art. s’intéresse de près à la façon dont différents mouvements artistiques, du 19e siècle à nos jours, ont intégré l’humour au processus créatif dans le but de contester les canons esthétiques établis.

Sylvie Fleury

L’exposition permet de relire au filtre de l’humour certaines œuvres incontournables des avant-gardes modernes, mais aussi d’en découvrir d’autres peu ou jamais exposées en Belgique. Aux œuvres issues des collections du Centre Pompidou, qui forment le noyau principal du projet, s’ajoutent une vingtaine d’œuvres d’artistes belges provenant de la collection d’ING Belgique, de collections privées ou de leurs auteurs eux-mêmes, à l’instar de Wim Delvoye ou Guillaume Bijl.

« Hahaha s’attache à rendre au rire sa juste place dans l’histoire de l’art moderne et contemporain. En s’appuyant sur le rire, les artistes issus de l’avant-garde en ont fait un des principaux moteurs de la modernité. Or, jusqu’à aujourd’hui, l’humour a été réduit à une présence fantomatique dans le grand récit moderniste. » souligne Nicolas Liucci-Goutnikov, commissaire de l’exposition.

Pour illustrer la manière dont les artistes ont fait de l’humour un moyen d’ébranler l’ordre établi, l’exposition s’articule autour de sept thèmes : les salons comiques du 19e siècle, les jeux de mots, les œuvres à jouer, le canular, la parodie, la dérision et les maîtres-bouffons. Enfants et adultes pourront découvrir l’ensemble de l’exposition de manière insolite grâce à des ateliers de yoga du rire et d’improvisation, entre autres.

René Magritte

L’exposition se poursuit également au-delà des murs puisqu’ un parcours pédestre dans Bruxelles relie diverses œuvres d’art à des sites historiques de notre capitale.

Plus d’info sur www.ing.be/art


© Fiftyandme 2022