exposition

Les expositions de l’été

L’été est à nos portes… ouvrez grand les poumons, on vous emmène à la (re)découverte de lieux qui mêlent l’art et le plein air.

Reading Time: 3 minutes

À Bruxelles

Les Boitsfortois et autres amoureux du parc Tournay-Solvay qui borde la forêt de Soignes à Bruxelles ont certainement déjà pu se confronter, au détour d’un sentier, aux expositions temporaires de l’Espace Européen pour la sculpture. Cette association a pour but, depuis 1989, « de faire mieux connaître à Bruxelles, cœur de l’Europe, des artistes-plasticiens des différents Etats membres de l’Union Européenne, en proposant annuellement à un artiste du pays qui exerce la présidence tournante du Conseil, d’investir le Parc Régional Tournay-Solvay ». C’est donc dans ce magnifique cadre que s’ouvrira le 4 juillet, la prochaine expo d’art contemporain avec comme pays invité : la Finlande.

L’artiste, Antti Laitinen, est né en 1975 à Raahe, en Finlande. Il a été invité à imaginer des œuvres spécifiques, dont une création. Il présentera ainsi Broken Landscape : un tronc dont des parties isolées ont été réassemblées avec des tiges de métal pour conserver la forme de l’arbre. La création, « L’œuvre Untitled » est une œuvre participative et consiste en un tronc d’arbre, tombé dans nos contrées, qui sera martelé, créant une armure à l’aide de clous en acier galvanisé. Cette œuvre d’art en cours de réalisation sera commencée avant l’ouverture par l’artiste et poursuivie pendant la durée de l’exposition par des étudiants en master art de la Luca School of Arts de Bruxelles. Les visiteurs seront eux invités à participer activement aux séances de martèlement tous les dimanches.

Du 4 juillet au 29 septembre, www.anttilaitinen.com, www.anhava.com et www.eesculpture.be.

En Wallonie

Peu de Liégeois connaissent le Musée en plein air du Sart Tilman. Et pourtant, ce dernier a été fondé en 1977 et est le fruit d’une collaboration entre l’Université de Liège et le Ministère de la Culture, qui fut ensuite relayée par la Communauté française de Belgique. Sa collection compte aujourd’hui 110 pièces et se veut représentative de l’histoire de la sculpture contemporaine de plein air en Belgique francophone depuis une quarantaine d’années. On y retrouve des œuvres de Jo Delahaut (Esplanade, 1987), Elodie Antoine (Une colonie de paresseux en fourrure noire dans les arbres, 2018), Clémence Van Lunen (Boogie-Woogie, 1998), Rik Wouters (La vierge folle, 1912), et tant d’autres.

La visite du Musée en plein air se fait à pied, en poussette, à cheval ou à vélo… Chaque mercredi, de 9 h à 12 h 30, une permanence se tient au Pavillon d’accueil du Sart Tilman (B1). Epinglons également que jusqu’au 5 juillet, le musée accueille l’artiste Olivier Bovy qui a réalisé un parcours sonore sur le campus universitaire. La proposition du Liégeois se compose de dispositifs plastiques et sonores pensés pour le lieu, dont une nouvelle pièce créée spécialement pour l’événement. L’exposition sera aussi l’occasion de mettre en valeur une sculpture sonore d’Olivier Bovy installée récemment dans le nouvel éco-quartier jouxtant le campus pour répondre à une commande publique. Cette fontaine en bronze à la forme de bambou, intitulée « Il y a quelqu’un dans la pièce », appartient maintenant à la Ville de Liège et est destinée à entrer au catalogue du Musée en plein air.

Olivier Bouvy, jusqu’au 5 juillet au Musée en plein air du Sart Tilman, Sart Tilman, 4000 Liège, www.museepla.uliege.be.

En Flandre

Sculptour. Cette 18e édition du Sculptour, intitulée « Stilled », rassemble sur le magnifique domaine de Beukenhof, les travaux de vingt et un artistes européens. Citons en vrac Steven Atkinson, Ezra Bailey, Gundi Dietz, Friedrich Sebastian Feichter, Rob Good, Julien Guarnéri, notre compatriote Dirk Lamote ou encore le Français Frédéric Lavaud. Attention, le jardin et la galerie sont accessibles tout au long de l’été uniquement les samedis, dimanches et jours fériés.

Sculptour 2019, jusqu’au 22 septembre, Beukenhof – Phoenix Galleries, Ronde van Vlaanderenstraat 9-11, 9690 Kluisbergen, www.beukenhof.com.

Middelheim. Dans le domaine des musées en plein air, est-il encore nécessaire de présenter le parc des sculptures du Middelheim ? Entre sa collection permanente s’étoffant chaque année qui ne compte pas moins de 400 œuvres d’artistes belges et internationaux et ses expositions temporaires de renom, le Middelheim tient sa place. Aux cotés des Belges Honoré d’O, Luc Deleu, Didier Vermeiren, Panamarenko, Philippe Van Snick, Johan Creten, Charles Vandenhove, Guillaume Bijl ou encore Constant Permeke pointons les créations d’Ai Weiwei (Chine), Erwin Wurm (Autriche), Alexander Calder (USA) ou encore Max Bill (Suisse).

Cet été, le musée reçoit deux grands noms de la performance : Ria Pacquée et Ana Mendieta. La première, la Belge Ria Pacquée fait des recherches sur le terme « identité » depuis les années 1970. Elle le fait avec son propre corps comme outil de travail. « Earthbound » est quant à elle la première exposition personnelle de l’artiste cubaine Ana Mendieta (1948-1985) et offre une introduction éclairante à son travail.

Ria Pacquée et Ana Mendieta, jusqu’au 22 septembre, Middeleheimmuseum, Anvers, www.middelheimmuseum.be.


© Fiftyandme 2021