ados

Décodez vos ados !

Nous sommes cette nouvelle génération de grands-parents : Une tablette tactile sur la table de chevet, un smartphone en poche, un compte Facebook bien garni. Hyperconnectés et virtuellement très actifs,  on est « dans le coup », comme on disait dans les années 90. Ou presque.

Publié le

Reading Time: 2 minutes

Parlez-vous le « d’jeuns » ?

Si, à première vue, vous maîtrisez sur le bout des doigts tous les nouveaux outils de communication, il y a toutefois un obstacle intergénérationnel à l’horizon : le langage de ados ! Parlez-vous le « djeuns » ? Ce langage complexe adopté par nos petits-enfants, parfois très difficile à comprendre lorsqu’on n’est pas « initiés ». Décryptage !

Vos petits-enfants utilisent un dialecte incompréhensible ? Normal, chez les jeunes la langue française est mixée avec une base anglophone, un peu de verlan, et parfois de l’argot. Ces tics verbaux sont en constante évolution et de nouvelles expressions plus ou moins créatives apparaissent chaque jour (d’où la difficultés de les suivre… et cette sensation d’être dépassé !). Véritable besoin identitaire, le langage permet de manifester une appartenance à un groupe social.

Traduction

On vous aide à mieux comprendre vos petits-enfants grâce à ces quelques expressions dont ils raffolent :

  • Pour parler du « père », on utilisera plutôt « daron », couramment utilisé au XVIIe siècle pour désigner « le maître de maison ».
  • « Papy, t’es trop « swag » aujourd’hui », signifiera que l’on a du style, de l’allure. Cette expression est importée directement des chansons de rap américain.
  • On utilisera « bolosse », pour parler d’un raté, un minable. Pour exprimer le mécontentement, « relou » ou « vénère » est adapté afin de commenter une situation qui nous excède. On peut également utiliser « t’as le seum », une nouvelle expression qui vient du mot arabe sèmm (qui signifie venin) pour dire que quelqu’un est énervé.
  • « Se taper des barres », au contraire, signifie être tordu de rire.
  • « Trop frais tes fringues ! » est une expression souvent utilisée entre filles pour se complimenter sur sa tenue.
  • Lorsque votre petit-fils envoie un sms à son « pote ». Il lui dira : « Mec, viens on va chiller au parc ». Traduction : « on va se détendre au parc », chill en anglais signifiant détente, relax.
  • Plus tard, lorsqu’ils feront la fête ils « s’enjailleront ». « S’enjailler » est tiré du verbe anglais « to enjoy ». Il signifie se marrer, rigoler, faire la fête, prendre du plaisir.

Mini dictionnaire 

Chelou : verlan de louche
Grailler : manger
Kiffer: adorer
Meuf : femme, depuis « meuf » a été « verlanisé » en feum !
Saper : s’habiller
Taff:  travail
Tranquille: relax, sans stress.
Yolo : « you only live once », la nouvelle version de carpe diem

Ajoutez à cela quelques nouvelles règles d’orthographe et on s’y perd, non ? Mais « tkt », nous répondraient-ils par whatsapp… Ca vient vite !

En savoir plus ? On vous propose de consulter « Le guide de survie des jeunes grands-parents » par Marie-Pascale Anseaume aux éditions Leduc.s