hommes parfait

Et si l’homme parfait était un robot ?

Nouvelle comédie de Xavier Durringer, homme de théâtre et cinéaste, L’homme parfait interroge sur le rôle, parfois défaillant, joué par les hommes d’aujourd’hui. Et si l’homme parfait n’était pas humain ? La réponse dans cette comédie distrayante.

Reading Time: 2 minutes

En cette période peu joyeuse, rien de tel qu’une bonne comédie pour se changer les idées. Vous faire rire, l’objectif avoué de Xavier Durringer (J’irai au paradis, car l’enfer est ici, Histoires d’hommes…) avec son nouveau film, L’homme parfait. Un scénario original qui permet de profiter d’un vaudeville teinté de science-fiction sentimentale. On rit, on sourit, de la confrontation de Didier Bourdon avec ce robot acheté par sa femme pour le remplacer au quotidien. L’homme parfait que les maris ne souhaitent pas voir en vente en ligne.

Ce robot, mon rival

Quand on a un mari chômeur je-m’-en-foutiste comme Franck, comment ne pas avoir envie de le remplacer ? L’idée de Florence (Valérie Karsenti), avocate complètement débordée par son quotidien. Pour trouver l’aide qu’elle n’a pas avec Franck (Didier Bourdon), elle achète un robot masculin, Bobby (Pierre-François Martin-Laval) . Parfait, il fait tout pour elle : s’occuper des enfants, entretenir la maison et bien plus. Un robot beau comme un top modèle De quoi rendre jaloux Franck. Il se rend compte qu’il est temps pour lui de changer, s’il ne veut pas perdre sa femme. D’autant que le robot acheté par sa femme semble vouloir l’évincer.

L’homme parfait : un casting soigneusement sélectionné

Pour Bobby, robot grand, blond et musclé, Xavier Durringer a voulu lui donner le physique de Ken, le petit ami de Barbie. Un humanoïde parfait, capable de s’adapter aux situations et de s’améliorer davantage. Au grand dam de Franck. Un rôle physiquement difficile, tenu par Pierre-François Martin-Laval. Un acteur connu du grand public, obligé de subir de longues heures de préparation physique, dont une épilation complète du corps. Valérie Karsenti (alias Liliane dans Scènes de ménage) joue le rôle de l’épouse dépassée par la situation mais qui aime toujours son mari. Incapable de dépasser son stade de l’ado attardé. Ce robot va-t-il remettre en cause son couple ? Mystère.
Quant à Didier Bourdon, le scénario lui réserve le rôle de Franck, pas le plus évident à jouer. Un rôle innovant pour le comédien. Un mari has-been, beauf et qui tente de résister face à la perfection du robot. Cet homme parfait, prêt à conquérir sa femme, qu’il aime, et capable de jouer sur les émotions humaines. « Une évolution qui se montre assez anxiogène pour nous les hommes, car en accédant aux émotions, ce qui est jusqu’à présent notre privilège, les robots pourraient à court terme nous faire perdre la maîtrise du monde » explique Didier Bourdon.

Pour un aperçu du film, dont la sortie est prévue le 22 juin, une bande-annonce est disponible :

L’homme parfait. Comédie française réalisée par Xavier Durringer avec Didier Bourdon, Valérie Karsenti, Philippe Duquesne, Dominique Frot, Pierre-François Martin-Laval… 1h26


© Fiftyandme 2022