location hamster

Location écureuil : d’abord louer, puis acheter

Location écureuil : ça a l’air étrange mais ça ne l’est pas. La location écureuil vous permet de louer une maison où le loyer sert de caution si vous voulez acheter la maison plus tard. Fantastique, n’est-ce pas ?

Reading Time: 3 minutes

La location écureuil, une option qui monte

En Belgique, la location écureuil a augmenté ces dernières années. Ceci est principalement dû au fait que de plus en plus de Belges ont de plus en plus de difficultés à payer une maison selon les formules de financement traditionnelles. Sans compter les prix de l’immobilier qui montent en flèche. Grâce à un nouveau fond d’investissement, quelques deux cents nouvelles maisons et appartements en location écureuil seront proposés sur le marché immobilier belge d’ici juin 2020. Une goutte d’eau dans l’océan… Mais il faut bien commencer quelque part. Beaucoup de Belges demandent déjà ce nouveau système afin d’obtenir une belle propriété à long terme avec une réduction du loyer payé.

Louer maintenant, acheter plus tard

La location d’écureuil a été lancée en Belgique il y a environ deux ans par la société de construction limbourgeoise Gilen Woonprojecten. Le principe ? Les locataires de logements neufs ont la possibilité d’acheter la maison ou l’appartement qu’ils vont louer à un prix convenu à l’avance. Le loyer payé (jusqu’à cinq ans de loyer) est déduit et l’option d’achat est valable dix ans. Au départ, le concept n’était disponible qu’au Limbourg. Puis il s’est développé à Deurne, Willebroek, Sint-Pieters-Leeuw et Engis. Un concept similaire a été développé par le West Flemish Dewaele Real Estate Group selon le système du « rent to buy ».

Comment ça marche ?

Avec la location écureuil, vous concluez à la fois un contrat de location et une option d’achat. Tant que vous louez, vous serez également considéré comme locataire. Si la chaudière tombe en panne, le propriétaire paie les frais. Malgré le fait que vous ayez signé une option d’achat, vous demeurez locataire à ce moment-là. Vous ne devenez propriétaire que lorsque vous avez signé un acte notarié qui fait officiellement de vous le propriétaire du bien que vous louiez. Afin de maintenir la viabilité du système pour toutes les parties, un certain nombre de restrictions ont été intégrées.

Location écureuil : bon choix ou pas ?

La Commission du logement du Parlement flamand a examiné le système et donné son feu vert. Mais, malgré le fait que le système présente de nombreux avantages, il y a aussi quelques inconvénients. Après tout, vous signez une option d’achat mais vous n’êtes pas encore propriétaire de la maison. Vous ne le deviendrez que dans quelques années. C’est aussi à ce moment-là que vous contracterez réellement un prêt immobilier pour financer le montant restant de la maison. Cependant, que se passerait-il si les taux d’intérêts des prêts hypothécaires montaient soudainement en flèche à ce moment-là ? La réalité montre qu’en principe, ils le font rarement. Mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un risque.

Supplément de loyer

Il est également vrai que l’agent ou le promoteur immobilier auprès duquel vous louez la maison a dû payer lui-même certains frais. Il y a de fortes chances qu’il augmente le prix du loyer par rapport au marché locatif. En ce qui concerne les frais d’enregistrement, lorsque vous achèterez finalement la maison, vous devrez payer les frais d’enregistrement sur le prix d’achat total de la maison. Les loyers que vous avez déjà payés ne peuvent pas être déduits du prix d’achat. De plus, les années où vous avez loué ne peuvent pas être déductibles fiscalement.

Tension sur le marché immobilier

Les chiffres montrent déjà les tensions qui existent sur le marché de l’immobilier. Chez Gilen Woonprojecten, quelques centaines de candidats sont maintenant sur la liste d’attente pour la location écureuil. Chez Dewaele Real Estate Group, même combat. Ici aussi, la demande dépasse de loin l’offre… (Bonne) affaire à suivre.

Plus d’infos sur www.hamsterhuren.be/fr