“Viens, viens sur la montagne…”

Reading Time: 4 minutes

De toutes les belles régions de France qu’il nous reste à visiter, tant il y en a, leurs noms nous sont généralement familiers, parfois moins. Ainsi, connaissez-vous le Champsaur-Valgaudemar ?

champsaur-life-magazine

 Route mythique

 Le Champsaur et le Valgaudemar sont deux vallées auxquelles on accède par la nationale 85, la mythique route Napoléon, empruntée par l’empereur à son retour d’exil de l’île d’Elbe, moins de quatre mois avant de livrer bataille à Waterloo. Nous sommes dans le département des Hautes-Alpes, en bordure du Parc National des Ecrins, à quelques kilomètres au nord de Gap.

Deux vallées distinctes et ô combien différentes. Le Valgaudemar est une vallée étroite, encaissée, peut-être la plus « himalayenne » des Alpes, entourée de sommets dépassant les 3.000 m, où le soleil a bien du mal à pénétrer en hiver et dans le fond de laquelle s’écoule la bouillonnante Séveraisse. Contraste étonnant un peu plus au sud, à hauteur du col Bayard qui marque la limite de l’influence méditerranéenne, avec le Champsaur, vallée ouverte sur une plaine façonnée par l’homme et son bocage de montagne unique, lieu d’une incroyable biodiversité.
cascade-life-magazine

Camp de base, point de départ des activités

Pour des vacances au sommet, il faut établir son camp de base. Entre campings, gîtes, maisons d’hôtes, studios, appartements, résidences de vacances – avec ou sans service hôtelier –, hôtels voire refuges… vous n’aurez que l’embarras du choix. Le site www.champsaur-valgaudemar.com regorge d’informations utiles et détaillées, avec possibilité de réservation en ligne.

Vous voilà installés, il faut maintenant bouger et prendre l’air. Allez-vous promener à Saint-Bonnet, capitale historique du Champsaur. Les ruelles typiques du bourg médiéval vous plongeront dans un autre temps. Non loin de là, à Saint-Julien, le plan d’eau du Champsaur est un domaine de 10 hectares aménagé pour le plaisir de tous. Baignade surveillée, toboggan aquatique, kayak, paddle, pédalo, bar-restaurant… et plein d’autres activités. De quoi s’offrir la plage à la montagne !

A Chabottes, vous pourrez découvrir le monde des abeilles en visitant le Rucher des Noisetiers (www.miel-champsaur.com), accompagnés de Jonathan, l’apiculteur qui vous apprendra tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la vie des abeilles. Il ne vous faudra ensuite pas voler bien loin pour découvrir les fleurs et la biodiversité aux Jardins des Hautes-Terres à Chaillol avec sa roseraie de 400 variétés anciennes à parfum, ses plantes aromatiques et potagères adaptées à l’altitude (www.jardinshautesterres.com). Et si tout ceci vous a donné soif, allez visiter la Brasserie d’Ancelle et goûter aux bulles artisanales (www.brasserieancelle.fr). Toutes ces visites sont aussi l’occasion de rencontrer des personnes passionnées par leur activité et leur pays, qui n’hésiteront pas à vous renseigner d’autres visites encore. La Maison du Berger (www.maisonduberger.fr) à Champoléon (Les Borels) ou la Ferme des Cabrioles (www.ferme descabrioles.com) à Orcières (Les Marches), par exemple.

Dans le Valgaudemar, des Oulles du Diable au cirque glaciaire du Gioberney en passant par la cascade du Voile de la Mariée, il y a une multitude d’idées de balade et 33 itinéraires balisés de randonnée.

Plus sportif

Et si les sentiers pédestres sont nombreux dans toute la région, pourquoi ne pas la découvrir en vélo avec assistance électrique ? Pas besoin de gros mollets, ça grimpe tout seul ou presque. Si vous ne l’avez jamais pratiqué, écoutez les conseils du loueur car ce genre de vélo est plus lourd qu’un vélo classique. Bien entendu, les amoureux du VTT seront comblés par les nombreux parcours proposés, tout comme les amateurs de randonnées. Mais si pour vous il s’agit d’une découverte des sports de montagne, pourquoi ne pas tenter une initiation à l’escalade sur un parcours sécurisé ? La via ferrata de Rouanne (Ancelle) comporte trois parcours de difficulté croissante qui peuvent ou non s’enchainer et dont le premier est accessible aux enfants à partir de 8 ans.

Si c’est l’eau qui vous attire, une initiation aux sports d’eau vive est une expérience impressionnante et… rafraichissante (www.actionschampsaur.com) ! Autre expérience à vivre, celle d’un refuge de montagne. Une randonnée facile vous mènera au refuge du Tourond (www.refugedutourond.com) au départ de Champoléon (Les Fermonds). Vous accéderez à un monde en dehors du monde, en pleine nature.
shutterchamp-life-magazine

Au pays des oreilles d’âne et des tourtons…

Cela commence comme une comptine pour endormir vos petits-enfants… pour autant qu’ils en aient besoin après une journée au grand air. Sauf que toutes ces activités vous ont ouvert l’appétit et qu’il est temps de gouter aux spécialités culinaires. Les oreilles d’ânes sont un épinard sauvage cueilli dans la région quand sa feuille atteint la taille et la forme d’une oreille d’âne. Le tourton est un beignet frit, farci de purée de pommes de terre au fromage de chèvre, au reblochon, poireaux, épinards… Et puis, les ravioles, frites ou préparées en gratin, également en version sucrée trempés dans la confiture ou le miel, les jambons crus du pays et les nombreux fromages dont la tomme aux trois laits, vache, chèvre et brebis…

Une gastronomie que vous prendrez plaisir à découvrir dans les Bistrots de Pays par exemple, comme le Petit Renard à Laye ou l’Auberge des Ecrins à Champoléon, pour ne citer que ceux là.

rouanne-life-magazine

En hiver aussi

Pour d’autres joies et d’autres paysages, la région vous accueille tout aussi chaleureusement en hiver. Si la station de sports d’hiver la plus connue de la région est Orcières-Merlette, bien d’autres petites stations vous réservent de nombreux moments de bonheur.


 www.le-valgaudemar.fr
www.champsaur-valgaudemar.com


© Fiftyandme 2021