préserver sa vue

Tout ce qu’il faut savoir pour préserver sa vue grâce à l’alimentation

Une bonne santé passe par une alimentation régulière et bien équilibrée. Quels aliments privilégier pour préserver sa vue ? Suivez nos conseils. 

Reading Time: 2 minutes

En cette période de confinement où chacun passe beaucoup plus de temps devant les écrans, nos yeux sont mis à rude épreuve. Pensons à eux et n’oublions pas d’intégrer dans nos menus les aliments qui leur sont bénéfiques. Découvrons-les ensemble.

Quels sont les meilleurs alliés pour préserver sa vue ? 

Les Omega-3

Selon les études cliniques disponibles, la consommation d’Omega-3 permettrait de réduire, de 70%, les risques liés à la DMLA, cette maladie qui altère la vision centrale et fréquente chez les personnes de plus de 50 ans. Un trouble grave qui peut mener à la cécité.

Où trouver les Omega-3 ? Notamment dans tous les poissons gras, comme le saumon, les sardines, le maquereau, les anchois etc. Misez aussi sur les noix, le soja….

La vitamine A

Une vitamine importante. Notamment pour son rôle actif dans la vision, en général et nocturne plus particulièrement. Une vitamine dont la carence peut être évitée avec la consommation d’aliments qui en contiennent beaucoup : le beurre, les produits d’origine animale (comme les abats ou le foie), les fromages…. Une carence en vitamine A qui peut mener à des maladies oculaires. Dont la redoutable kératomalacie, forme aggravée de la xérophtalmie, conséquence de la carence. Dans le pire des cas, la carence mène à la cécité.

L’eau

Elément basique de l’alimentation, elle permet à vos yeux de mieux faire face à la sécheresse oculaire. En cas de fortes chaleurs, pas moins de 2 à 3 litres par jour sont conseillés, contre 1,5 habituellement. A éviter, les sodas et autres boissons sucrées. Le sucre constitue en effet un élément favorable pour le développement de la cataracte.

Les vitamines C et E

La vitamine C prévient l’arrivée de la cataracte, conséquence de l’opacification du cristallin. Une cataracte au déclenchement limité également par la prise de vitamine E, également active dans la prévention de la DLMA.
Une vitamine C que vous pouvez notamment retrouver dans les kiwis, le raisin, les fraises, les agrumes, les poivrons…. Quant à la E, profitez de sa présence dans les noisettes, cacahuètes, l’huile de tournesol, les sardines en boîte, les oeufs etc.

La lutéine et la zéaxanthine

Sous ces deux noms abscons se cachent deux pigments (de la famille des caroténoïdes), essentiels pour maintenir une vue correcte. Ils protègent le centre de votre rétine (ou macula) contre les risques de détérioration de votre bonne vision. Deux antioxydants qui protègent aussi vos yeux contre les effets des rayons UV. Où les trouve-t-on ? Essentiellement dans les légumes, comme les salades, épinards, choux, le maïs, la mangue…. Et plus spécialement dans les fruits et légumes rouges et jaunes.

Le zinc

Excellent pour la peau, le zinc est également étudié pour ses bienfaits dans le ralentissement de la DLMA. Pris comme complément, le zinc aurait des effets bénéfiques. Où trouve-t-on cet oligo-élément ? Essentiellement dans la volaille (la dinde notamment, riche aussi en vitamine B) , les crustacés, les noix, la viande rouge.