régime okinowa

Le régime d’Okinawa : le secret de la longévité ?

Sur l’île d’Okinawa, au sud du Japon, les habitants vivent beaucoup plus longtemps que chez nous : ils ont 3 à 5 fois plus de chances d’être centenaires, et restent plein d’énergie ! La raison ? Elle résiderait dans leur alimentation… Explications.

Reading Time: 2 minutes

C’est le souhait de tout un chacun : vivre le plus longtemps possible, tout en restant en bonne santé… Et s’il suffisait tout simplement de changer notre façon de manger ? Le régime Okinawa, basé sur le régime alimentaire des habitants de cette île japonaise, pourrait bien être la recette miracle.

Comment fonctionne le fameux régime Okinawa ?

La base de ce régime réside dans une alimentation saine et légère. A Okinawa, on consomme en moyenne 1800 calories par jour, tandis que les Belges en consomment plus ou moins 2300.

  • La première étape consiste à manger lentement, savourer chaque bouchée, écouter son corps et s’arrêter de manger lorsque l’estomac est rempli aux trois quarts pour ne pas se sentir lourd. Cela ne veut pas dire qu’il faut manger peu : au contraire, ils vont manger copieusement des aliments ayant une faible densité calorique, mais qui rassasient plus que d’autres. Ceci s’explique par le fait que le corps est plus sensible au poids des aliments qu’on consomme qu’à leur valeur calorique.
  • Pour commencer chaque repas, ils consomment un bouillon de légumes ou une salade. Les légumes sont d’ailleurs à volonté dans tous les plats. Pour les cuisiner, ils les cuisent quelques minutes dans un bouillon chaud et les consomment presque croquants pour garder leurs nutriments, les vitamines et les antioxydants.
  • Le soja et le riz s’y mangent à toutes les sauces ! Le riz est présent à tous les repas pour son apport en glucides (sans contenir un gramme de graisse) et ses propriétés rassasiantes; tandis que le soja est consommé au moins deux fois par jour sous toutes ses formes car il protège des maladie cardiaques et prévient certains cancers… De plus, il remplace très bien la viande, qui est consommée 18 fois moins à Okinawa que chez nous.
  • Du poisson au moins trois fois par semaine : cru ou cuit, à la vapeur ou en sushi, c’est leur principale source de protéine animale. Riche en vitamines et minéraux, il est peu calorique et apporte les précieux oméga-3.
  • Il n’est pas question de sodas ici : on ne boit que du thé vert ou de l’eau. Le thé vert est connu pour ses propriétés antioxydantes et il aide également à éliminer les toxines.
  • Une cuisine tout sauf fade : si les Okinawaïens consomment très peu de sel et de sucre, les aromates eux sont omniprésents.  Algues, herbes et épices apportent saveur à leurs plats tout en boostant leurs apports d’iode, de calcium, et d’antioxydants.

Résultat ? Les habitants d’Okinawa sont très peu touchés par les maladies liées à l’âge comme l’ostéoporose, l’hypertension artérielle,… Ils ne sont également pas concernés par le diabète et l’obésité. Ça donne envie de s’y mettre, non ?